Les chargeurs attendent une offre alternative crédible à la route


Présenté lors de la Journée européenne du fret ferroviaire le 22 mars au salon SITL, le baromètre 2018 d’Eurogroup Consulting sur la perception du secteur relève des améliorations sensibles. Le respect des délais et l’innovation sont valorisés. L’incitation financière demeure le principal levier du report modal vers le rail.


© Bosch
© Bosch
En dépit des grèves récentes et à venir, la sixième édition du baromètre sur la perception des professionnels du transport ferroviaire "est empreinte d’optimisme. Plus de la moitié des répondants juge l’organisation et le système du fret ferroviaire compréhensibles et lisibles. C’est une nette progression par rapport aux années précédentes", relève Anne-Laure Noat d’Eurogroup Consulting.

Anne-Laure Noat, associée au cabinet Eurogroup Consulting © Eurogroup Consulting
Anne-Laure Noat, associée au cabinet Eurogroup Consulting © Eurogroup Consulting
Autre amélioration notable : "40 % du panel s’est vu proposer des services innovants contre 14 % l’an passé". L’année 2018 marque donc une avancée en termes de services numériques. "On note toutefois que les services proposés portent sur la traçabilité des marchandises, quand les chargeurs souhaitent disposer de services autour de la data".
 
La qualité de service s’améliore

Si le transport routier demeure le mode le plus utilisé, son indice de satisfaction "ne s’élève plus qu’à 75 %" contre 100 % en 2017. À l’origine d’une dégradation de la qualité de service, les tensions sur l’offre alimentées par la pénurie de conducteurs semblent expliquer de repli. Il profite pour partie au ferroviaire où plus d’un tiers de ses clients sont satisfaits de ses prestations au travers, notamment, le respect des délais et un meilleur accès aux interlocuteurs opérationnels dans l’organisation des flux. Bien que moins utilisés, le fluvial, le shortsea et le combiné fleuve-route ou fleuve-rail remportent les niveaux de satisfaction les plus hauts.

Perspectives favorables

Pointant l’enjeu de l’aide à la pince précisé dans le prochain projet de loi d’orientation sur les mobilités cet été, l’incitation financière demeure le premier critère incitatif au report modal vers le ferroviaire. Plus de 64 % du panel se tournerait alors vers le combiné, notamment le rail-route, et un tiers vers le ferroviaire conventionnel. "La pénurie du transport routier arrive en deuxième position tandis que la hausse de l’énergie n’arrive qu’au sixième rang alors que ce critère était en deuxième position en 2016 et 2017", souligne Anne-Laure Noat.

"Le fluvial, le shortsea et le combiné bénéficient des niveaux de satisfaction les plus élevés"


Près de la moitié des chargeurs embranchés fer affiche des perspectives de trafic  ferroviaire conventionnel en augmentation d’ici deux à trois ans. "Ils attendent que les coûts, le respect des délais et l’accès aux infrastructures s’améliorent". Avec l’interconnexion des réseaux comme critère supplémentaire, deux tiers des chargeurs non embranchés fer témoignent du même élan en faveur du combiné, notamment le rail-route.

Érick Demangeon

Mardi 27 Mars 2018



Lu 1194 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy