Les compagnies aériennes s’agrippent au fret


L’acheminement des vaccins contre la Covid-19 qui s’organise dans le ciel mondial clôture une année 2020 marquée par un renouveau du fret aérien dans les stratégies des compagnies. Alors que la croissance insolente du transport de passagers avait conduit nombre d’entre elles à délaisser, voire abandonner leurs vols cargo, la crise sanitaire chamboule cet écosystème.


Le 29 mars, Paris-CDG recevait son premier B777 Cargo d'Air France avec à son bord près de 100 tonnes de matériel médical dont 5 millions de masques © AirFrance
Le 29 mars, Paris-CDG recevait son premier B777 Cargo d'Air France avec à son bord près de 100 tonnes de matériel médical dont 5 millions de masques © AirFrance
La crise sanitaire de 2020 marque sans aucun doute un retour en grâce du fret aérien dans les stratégies des compagnies mondiales. Certaines d’entre elles ont rapidement admis que la reprise du trafic passagers serait lente – on parle de 2024 pour retrouver le niveau de 2019. Dans une note de conjoncture publiée le 1er décembre, l’analyste du cabinet britannique GlobalData, Rinaldo Pereira, observe en effet que dans le marasme, "des compagnies sont parvenues à se maintenir à flot, en misant très vite sur le fret pour soutenir leur activité".

"Korean a réalisé des bénéfices d'exploitation en 2020, malgré la forte baisse du nombre de vols"


"Pendant que Virgin Australia ou Latam Airlines se plaçaient en faillite, poursuit-il, Korean Air se concentrait sur d'autres sources de revenus, ce qui lui a permis de réaliser des bénéfices d'exploitation pour les deuxième et troisième trimestres 2020, malgré la forte baisse du nombre de vols".

Une stratégie ancrée

Il y a eu d’abord le transport de blouses et de masques au printemps, pour protéger les populations contre la maladie. Puis ce sont les tests qui ont massivement mobilisé. Début octobre, la compagnie coréenne mettait en place une "task force" pour organiser l’acheminement de vaccins, valorisant son savoir-faire et ses infrastructures pour transporter le plus rapidement possible un produit éminemment sensible, tant en ce qui concerne sa conservation au froid que les conditions de son transport. Le terminal fret de Korean Air à l'aéroport d'Incheon est équipé de 1.292 m2 d'entrepôts frigorifiques pouvant accueillir 100 tonnes de fret. Début 2021, la compagnie comptera en plus sur un nouvel espace de stockage dédié de 2.533 m2. Géographiquement isolée de ses partenaires commerciaux, la Corée du Sud, qui compte 51 millions d’habitants, dispose depuis longtemps de sociétés de transport et d’infrastructures performantes. Korean Air compte ainsi parmi les dix premières compagnies aériennes mondiales pour ce qui est du transport de fret, juste derrière les expressistes Fedex et UPS. Elle a acheminé 1,4 Mt de fret en 2019, dont seulement 61.000 t destinées au marché domestique.
D’autres majors ont remobilisé leurs équipes autour du fret cette année. Selon GlobalData, cela a permis à Lufthansa, par exemple, d’accroître sensiblement ses bénéfices sur ce segment au troisième trimestre. Les revenus du fret de la compagnie allemande ont progressé d'environ 4 % au cours des neuf premiers mois de 2020, par rapport à la même période en 2019. Chez son homologue américaine United Airlines, ils ont augmenté de près de 50 % au troisième trimestre 2020 par rapport à 2019.

1.000 vols quotidiens pendant deux semaines

L’Iata, l’association internationale qui regroupe 290 entreprises dans le secteur du transport aérien, contribue également à remettre en avant une activité qui, depuis le début des années 2000, basculait au fond des soutes des avions passagers, souvent utilisée comme variable d’ajustement pour rentabiliser des billets vendus toujours moins chers aux voyageurs. L’Iata estime que plus de 1.000 vols quotidiens seront nécessaires pendant deux semaines pour livrer la première vague de doses de vaccins dans le monde entier, via 8.000 gros-porteurs.
Parmi les mieux placés pour rafler ces marchés exigeants, se trouvent les compagnies et aéroports que l’association a certifiés CEIV Pharma (Center of Excellence for Independent Validators), devenue la norme internationale de référence dans le transport de produits pharmaceutiques, en particulier des vaccins. À Paris-Charles-de-Gaulle, qui compte plus de 3.500 m² d'entrepôts de stockage des produits thermosensibles entre + 2 °C et + 8 °C, plusieurs membres de l’association Air Cargo France (Acfa) sont certifiés. L'Acfa qui regroupe les professionnels du fret sur la plateforme a entamé une réflexion pour "accroître la rapidité et la sécurité du traitement des flux de vaccins". Ses membres cherchent notamment à accélérer le temps de transit des doses entre les camions et les avions, ainsi que les procédures de dédouanement.

Caroline Garcia

Lundi 7 Décembre 2020



Lu 4499 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal