Les compagnies optimistes malgré Omicron


Les compagnies aériennes sont optimistes quant à la poursuite de la reprise du trafic en 2022 malgré le variant Omicron, après avoir encore beaucoup souffert de la crise sanitaire l'année dernière.


© Delta Airlines
© Delta Airlines
Mesuré en passagers-kilomètres payants (RPK), unité de référence du secteur, le trafic aérien mondial a atteint en 2021 41,6 % du niveau de 2019, dernière année avant la pandémie, selon l'Association du transport aérien international (Iata).

Il s'agit d'une petite progression par rapport aux 34,2 % de 2020, quand le Covid-19 et les restrictions de déplacement avaient provoqué un coup de frein brutal pour le secteur.

Les fermetures de frontières, sur fond de vagues Delta et Omicron, se sont poursuivies pendant tout ou partie de l'année 2021, en particulier en Asie et en Amérique du Nord, et ce sont logiquement les liaisons internationales qui en ont le plus pâti, ne représentant que 24,5 % des RPK de 2019.

Un fort contraste avec les liaisons aériennes intérieures : celles-ci ont retrouvé l'année dernière 71,8 % du volume de 2019.
Début janvier 2022, l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI) avait estimé que le transport aérien n'avait retrouvé en 2021 que la moitié de ses passagers de 2019, avec 2,3 milliards contre 4,5 milliards deux ans plus tôt, et 1,8 milliard en 2020.
L'Iata, qui fédère quelque 290 compagnies totalisant 83 % du trafic mondial, a jugé que l'année 2021 avait vu "la demande se renforcer" pour les voyages aériens.

"Cette tendance s'est poursuivie en décembre, malgré des restrictions de déplacement imposées face à Omicron", a affirmé le directeur général de l'organisation, Willie Walsh. Les mesures prises face à ce variant très contagieux détecté en novembre en Afrique du Sud ont toutefois ralenti de moitié la reprise du trafic international lors du dernier mois de 2021.

"Élan dans la bonne direction"

Le fret, dopé par l'explosion du commerce en ligne, a continué à donner un peu d'oxygène aux compagnies en 2021 : son volume exprimé en tonnes-kilomètres a même dépassé de 6,9 % celui de 2019.

En outre, les tarifs se sont envolés de 150 % sur deux ans en raison de la baisse des capacités d'emport dans les soutes, provoquée par la raréfaction des vols passagers. L'Iata n'a pas publié de projections chiffrées pour 2022, alors que les scénarios de l'OACI pour cette année oscillent entre 69 % et 74 % du nombre de passagers de 2019.

Les compagnies n'ont pas non plus mis à jour leurs prévisions de pertes nettes globales cumulées, estimées début octobre à 11,6 milliards de dollars en 2022 après 51,8 milliards prévus en 2021 et 137,7 milliards en 2020. Willie Walsh a estimé qu'il existait "un élan dans la bonne direction" vers une normalisation et donc une croissance des liaisons internationales.

S'exprimant ensuite "à titre personnel" lors d'une visioconférence de presse, il s'est dit "optimiste" pour 2022, vu la hausse tendancielle de la demande de voyages et l'impact d'Omicron plus faible que redouté. Mais "le chemin sera encore très long, et beaucoup de difficultés nous attendent" avant un rétablissement du secteur, selon lui.

AFP

Mercredi 26 Janvier 2022



Lu 675 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal