Les différentes formules du tout-cargo


Certaines compagnies aériennes ont fait le choix d’une activité tout-cargo. Elles représenteraient 20 % du trafic mondial de fret. Les plus anciennes opérant sur ce segment sont Cargolux, Nippon Cargo ou Polar Air Cargo (AAWW), mais de nouvelles sont arrivées sur le marché. Les stratégies qu’elles déploient sont très différentes, de la sous-traitance pour d’autres transporteurs au développement indépendant.


1. Le choix de la sous-traitance
Le groupe américain Atlas Air Worldwide (AAWW) illustre bien le choix de la sous-traitance. Il s’agit du plus gros opérateur mondial de freighters qui chapeaute les deux compagnies Atlas Air et Polar Air Cargo. Ces dernières opèrent chacune des services réguliers en nom propre. Mais une part importante des revenus d’AAWW vient de la mise à disposition de capacités à de grandes compagnies aériennes (Emirates, Shanghai Airlines Cargo mais aussi DHL et TNT). Depuis août 2016, AAWW loue également 20 appareils au distributeur américain Amazon. Ce modèle est aussi celui de Kalitta Air, créée en 2000, qui opère aujourd’hui 15 B747F et 2 B767F, à la fois sur des liaisons en nom propre, mais aussi et surtout sur des services réguliers ou charter pour d’autres compagnies et d’autres clients (la poste américaine, le Pentagone, etc.).
2. Le choix de la stratégie autonome
D’autres sociétés ont opté pour une politique de développement indépendante, basée sur le déploiement d’un réseau global de liaisons régulières entre les principaux pôles industriels mondiaux. Cargolux, première compagnie tout-cargo européenne en termes de tonnes-kilomètres transportées, reste la plus emblématique de cette stratégie. L’opérateur luxembourgeois a tissé un réseau qui relie les principaux centres consommateurs de fret aérien, c’est-à-dire les pôles de l’industrie électronique mondiale, de Shanghai à Los Angeles en passant par Singapour, Helsinki et Budapest ou ceux de l’industrie pétrolière, de Houston à Bakou en passant par Lagos.
3. Le cas particulier des capacités déléguées
Depuis 2006, en Chine, de nombreuses compagnies tout-cargo à la stratégie apparemment indépendante ont vu le jour. Dans les faits, elles sont le fruit d’un partenariat avec des grands opérateurs étrangers qui détachent des avions de leur flotte pour les mettre à leur disposition. Lufthansa a ouvert le bal avec la création de Jade Cargo en 2006. Dotée de six B747 cargo, cette compagnie, dont les capacités étaient vendues en Europe par sa maison mère, reliait les grands pôles industriels chinois (Shenzhen, sa base d’opérations, Shanghai et Tianjin) à des hubs situés dans des bassins industriels majeurs d’Europe (Amsterdam, Luxembourg, Francfort, Barcelone et Stockholm). Mais le recul de la demande (- 4,8 % sur les onze premiers mois de 2011) a conduit la maison mère à liquider Jade, en juin 2012. Singapore Airlines a suivi la même démarche avec la création de Great Wall Airlines, qui lui permettait de déployer une stratégie cargo sur des relations entre la Chine (Pékin, Shanghai et Tianjin) et des pôles industriels en Europe (Amsterdam et Manchester), en Inde (Chennai et Bombay) et aux États-Unis (Chicago et Seattle). China Cargo Airlines a rejoint le capital de la compagnie en 2010, puis les deux compagnies ont fusionné en 2011, avec une troisième, Shanghai Airlines Cargo. La nouvelle joint-venture entre China Eastern Airlines, le transporteur maritime Cosco, Eva Airways et Singapore Airlines Cargo est membre de l’alliance Skyteam Cargo. Korean Air a de son côté laissé tomber Grandstar Cargo.
4. Les intégrateurs
Les intégrateurs sont des sociétés qui prennent en charge toutes les phases du transport, de porte-à-porte (door-to-door) : ramassage et distribution chez les clients, pré et post-acheminement terrestre, tri, dédouanement et transport aérien. Les délais sont garantis par les intégrateurs qui sont en contact direct avec les chargeurs. Ils disposent donc de leur propre flotte aérienne. Pour garantir les délais, les vols de nuit sont indispensables, à l’instar d’une exploitation postale. Les tarifs que pratiquent les intégrateurs ne permettent que l’envoi de produits à forte valeur marchande ou contenant des informations importantes. Cette activité est dominée par quatre principaux acteurs : deux américains (FedEx et UPS), un allemand (DHL) et un néerlandais (TNT Express) racheté par FedEx en 2016. Les intégrateurs représentent environ 15 % du trafic mondial de fret. Le réseau de FedEx est construit à partir d’aéroports plateforme sur tous les continents. Son hub américain se situe à Memphis, celui du Proche-Orient à Dubaï, celui de l’Asie à Subic Bay, aux Philippines, et son hub européen est à Roissy. Ces aéroports de redistribution servent de chaînon entre les liaisons nationales et internationales. UPS (United Parcel Service), surnommée le “Big Brown”, allusion à la couleur brune du costume des employés, possède sa propre compagnie aérienne, UPS Airlines. Outre sa base de Louisville dans le Kentucky, UPS s’appuie également sur les plateformes américaines de Miami pour la zone Amérique latine et Caraïbes et de Hamilton, dans l’Ontario, pour le Canada. En Europe, le hub UPS se situe à Cologne-Bonn, en Allemagne. En Asie-Pacifique, ses plateformes sont à Shanghai, Shenzhen et Hong Kong. Les installations de DHL Express sur l’aéroport de Cincinnati (Ohio) constituent sa base principale aux États-Unis. En Europe, DHL opère par le biais de la compagnie European Air Transport. Son hub européen est l’aéroport de Leipzig en Allemagne. Sur la zone Asie-Pacifique, son hub principal se situe à Hong Kong. Enfin TNT, basée à Amsterdam, est le plus petit des quatre intégrateurs mondiaux. C’est le leader européen de la livraison de colis.

 
Les quatre grands intégrateurs en 2015
 
  FEDEX UPS DHL express TNT
Chiffre d’affaires 2015 47 md $ 58 md $ 40 md $ 60 md $
Pays desservis 220 220 220 200
Hubs dans le monde 10 13 20 5
Principal hub en Europe Paris-CDG Cologne-Bonn Leipzig-Halle Liège
Flotte d’avions 654 549 250 37
     
                                                                                         
 source : sites des intégrateurs

 


POUR ALLER PLUS LOIN ...

L'UE autorise le rachat de TNT par FedEx, Publié par L'Antenne, le 8/01/16.

Lancement à Tunis d'une compagnie aérienne destinée au fret euro-africain, Publié par L'Antenne, le 5/10/16.

FedEx et DHL Express montrent leurs muscles en Europe, Publié par L'Antenne, le 19/10/16. 



       < Fiche précédente     l     Sommaire général     l     Sommaire de section     l     Section suivante > 







     

1. LE FRET AÉRIEN, UN SECTEUR-CLÉ DE L’ÉCONOMIE MONDIALE | 2. LA CHAÎNE DES ACTEURS DU FRET AÉRIEN | 3. LES TRANSPORTEURS AÉRIENS : DES STRATÈGES INTERNATIONAUX | 4. CODAGE ET DÉCODAGE DES COMPAGNIES AÉRIENNES | 5. QUELS APPAREILS POUR LE TRANSPORT AÉRIEN DE FRET ? | 6. LE CONDITIONNEMENT ET LA MANUTENTION DU FRET AÉRIEN : DES ÉTAPES DÉCISIVES | 7. LES AÉROPORTS DE FRET : UNE ORGANISATION MONDIALE EN HUBS | 8. CODAGE ET DECODAGE INTERNATIONAL DES AÉROPORTS | 9. LES DISPOSITIONS DES CONVENTIONS INTERNATIONALES RELATIVES AU FRET AÉRIEN | 10. LES DOCUMENTS DE TRANSPORT AÉRIEN : DU PASSEPORT À LA FACTURE | 11. LA TARIFICATION DANS LE TRANSPORT AÉRIEN | 12. LES INCOTERMS® 2010 DÉFINISSENT DES RESPONSABILITÉS | 13. LES MATIÈRES DANGEREUSES, DENRÉE RARE DANS L'AÉRIEN | 14. LES ÉTIQUETTES DE RISQUE | 15. LA SÛRETÉ AÉRIENNE S'ORGANISE EN AMONT | 16. LA SECURITÉ AÉRIENNE MONDIALE EN CHANTIER | 17. LES RÈGLES DE L'ASSURANCE AVIATION





 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy