Les livraisons veulent se faire plus discrètes en ville



© TwinswHeel
© TwinswHeel
Le remplacement total des camions de livraison par des drones n'est pas pour demain mais de nombreuses solutions émergent pour rendre les livraisons en ville moins polluantes, moins bruyantes et moins encombrantes. "On ne pourra pas se passer de la route, en revanche il y a beaucoup de capacités d'amélioration et d'innovation, avec des énergies alternatives qui vont permettre au véhicule d'être moins polluant", explique Élisabeth Charrier, déléguée aux régions de la Fédération nationale des transports routiers (FNTR).
Les camions diesel ont du souci à se faire. La concurrence arrive, électrique pour les petits véhicules, GNV (gaz naturel pour véhicule) destiné aux poids lourds. En 2016, 376 camions au gaz circulaient en France, sur les 47.148 immatriculés, selon les chiffres publiés par le salon Solutrans, dédié au transport routier et urbain, qui se déroule jusqu'à samedi 25 novembre à Lyon. Le transport fluvial peut lui aussi trouver sa place pour acheminer certaines marchandises.
En revanche, le drone qui entre par la fenêtre de l'appartement pour livrer un colis relève encore de la science-fiction : "On a du mal à saisir l'intérêt du drone dans une ville", souligne Élisabeth Charrier, le voyant plutôt "pertinent dans une zone rurale éloignée". Pour Guillaume Thibault, associé au sein du cabinet Oliver Wyman, "toutes les villes ne seront pas concernées" à terme par l'essor des drones. "Certaines villes vont prendre des risques et faciliter le développement - je pense à Dubaï par exemple - pour se positionner d'emblée comme un leader". Il insiste également sur le fait que "qu'une ville nouvelle construite en large damier" peut être adaptée très rapidement, contrairement aux agglomérations comme Paris, Londres ou New York, "dont la carte urbaine n'est pas du tout favorable, parce que vous n'avez pas de place. À Dubaï par exemple, c'est très facile d'imaginer des corridors où voleraient des drones, parce qu'il y a suffisamment de place pour qu'en dessous, si le drone tombe, il tombe sur rien du tout".

Enjeu pour les villes

La logistique de proximité figure au menu des Assises de la mobilité, lancées par le gouvernement en septembre et qui aboutiront à la présentation, début 2018, d'un projet de loi. "C'est un enjeu vraiment important pour la congestion des villes", avait souligné début septembre la ministre chargée des Transports, Élisabeth Borne, estimant notamment que les technologies peuvent offrir des solutions, et citant "La Poste qui réfléchit à alimenter ses centres de tri par des drones". La ministre avait également mis en avant la possibilité de "donner plus d'outils aux agglomérations pour leur permettre d'avoir une politique de logistique urbaine efficace et durable".
Dans les allées de Solutrans, un drone terrestre de la start-up TwinswHeel assiste les livreurs dans leurs tournées, tandis qu'un camion de Libner transporte un mini-véhicule électrique chargé de prendre le relais pour les livraisons en ville. Les améliorations visent aussi l'organisation : la start-up Evol offre un service de livraison urbaine par des véhicules propres via un centre de mutualisation à l'entrée de la ville, et Fretly met en relation transporteurs et chargeurs pour mieux remplir les camions. Car au-delà des véhicules propres, la multiplication des commandes passées sur internet, accompagnées de l'impératif de livrer rapidement, nécessite des plateformes logistiques plus proches des centres-villes.
"La difficulté, c'est de trouver des endroits pour faire de la logistique urbaine", relève Élisabeth Charrier, soulignant par ailleurs que si ces plateformes se sont éloignées, "c'est aussi parce que les riverains n'en voulaient pas". Une charte "Certibruit" promet des livraisons nocturnes "respectueuses des riverains". L'association regroupe une petite cinquantaine d'adhérents - dont Carrefour, McDonald's, La Poste, le marché de Rungis, France Nature Environnement, la mairie de Paris.

Julie Chabanas

Jeudi 23 Novembre 2017



Lu 2282 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy