Les outils de traçabilité des marchandises s'imposent


Le blocage du canal de Suez en mars a mis en lumière le rôle des plateformes de suivi des transports. Selon Project44, leurs données de traçabilité servant à calculer des dates et heures estimées d’arrivée sont de plus en plus utilisées.


© Julianne Cona
© Julianne Cona
Selon Project44, 78 porte-conteneurs ont été retardés par l’échouage de l’"Ever Given" dans le canal de Suez. En plus de localiser en temps réel les navires ou camions pendant leur acheminement, la plateforme de visibilité des transports calcule des estimations d’arrivée (ETA) "au moyen d’une trentaine d’algorithmes brevetés", précise son vice-président senior EMEA Renaud Houri. Dans ce cadre, elle estime à 1,9 M EVP le nombre de conteneurs qui ont subi des retards à la suite de l’avarie de l’"Ever Given" à Suez. Avec l’appui de la plateforme Ocean Insights, rachetée par Project44 en mars dernier, les ETA calculées pour ces marchandises montrent des retards jusqu’à une semaine sur leurs ports de destination dont Singapour et Rotterdam, et d’une dizaine de jours sur certains services.

1,9 M EVP ont subi des retards suite à l’avarie de l’"Ever Given" dans le canal de Suez


Pour les chargeurs concernés par ces retards, les ETA fournies par Project44 "leurs ont permis d’anticiper et de réagir", selon Renaud Houri, invité le 14 avril à un webinaire consacré à la visibilité et au pilotage des transports. À cette occasion, l’éditeur de TMS et de portails collaboratifs MyTower et Kardinal (éditeur de logiciels d’optimisation de tournées) ont confirmé l’utilisation croissante de données de traçabilité dans leurs outils informatiques. "Il faut que cette donnée soit fiable et de qualité", insiste NTT Data, intégrateur de l’ERP SAP. Tous admettent qu’aujourd’hui les technologies disponibles sur le marché permettent d’obtenir cette information de qualité et une traçabilité de bout en bout sur les chaînes d’approvisionnement.

Sources hétérogènes

Project44 par exemple déclare être connectée à 855 télématiques embarquées à bord de camions et à plus de 60 TMS, WMS et ERP. "Quelle que soit leur source, les données de suivi sont normalisées et adaptées au système d’information du client", indique Renaud Houri. En routier, Project44 couvre en direct les envois en complet (FTL). Pour les expéditions en messagerie et express, la plateforme recourt aux solutions de tracking des transporteurs, couplées à ses algorithmes. Quant aux envois en groupage (LCL), "deux offres seront disponibles cet été à partir de nos outils et des solutions de tracking des transporteurs".

Pour l’aérien et le maritime, Project44 s’appuie notamment sur Ocean Insights relié aux AIS des navires, Cargos Community Systems portuaires et aéroportuaires, ainsi qu'aux systèmes de tracking des transporteurs des deux modes. Pour le calcul des ETA, la plateforme utilise aussi des informations sur les trafics, les infrastructures et la météo. Lors du webinaire, la pertinence des objets connectés à l’aide de capteurs a été reconnue pour tracer l’envoi de marchandises spécifiques ou à forte valeur. Les technologies Blockchain sont plus contestées en revanche. Celles-ci sont considérées comme "complexes à mettre en œuvre" avec des retours sur investissement "longs" voire "incertains".

Érick Demangeon

Mercredi 5 Mai 2021



Lu 3025 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal