Les pertes annuelles de Qantas ont frôlé la barre des 2 milliards USD


Les revenus de la compagnie aérienne Qantas se sont effondrés de 82 % entre les mois d'avril et de juin. Le transporteur australien reste toutefois déterminé à poursuivre son activité.


Qantas a immobilisé une centaine d'avions © Airbus
Qantas a immobilisé une centaine d'avions © Airbus
La compagnie aérienne australienne Qantas a enregistré une diminution de 82 % de ses revenus entre avril et juin en raison de la pandémie de coronavirus et une perte annuelle de 1,9 milliard de dollars US.
La chute de la demande a entraîné pour la compagnie une perte de 2,7 milliards de dollars australiens avant impôts et de 1,964 milliards de dollars australiens après impôts.
Ces chiffres comprennent les importantes indemnités versées aux salariés licenciés.
Reconnaissant être confrontée "à la période la plus difficile" depuis sa naissance il y a 99 ans, Qantas s'est dite déterminée à aller de l'avant.

Réduction d'effectifs de 6.000 personnes

La compagnie a réduit ses effectifs de 6.000 personnes et immobilisé une centaine d'avions pour une période pouvant aller jusqu'à un an dans le cadre d'une opération de réduction drastique de ses coûts de 10 md USD.
Elle a cependant fait état d'un "premier semestre solide" suivi d'un "effondrement quasi total de la demande de vols".
"Nous étions en passe de renouer avec un bénéfice supérieur à 1 md USD lorsque cette crise a frappé", a affirmé le PDG Alan Joyce.
L'épidémie devrait continuer à avoir un "impact énorme" sur l'entreprise, avec la prévision d'une "perte importante" lors de l'exercice à venir, a-t-il ajouté.
Alan Joyce a reconnu que la pandémie allait continuer à avoir "un immense impact" et a dit s'attendre à des "des pertes significatives" au cours du prochain exercice financier.
Les frontières internationales de l'Australie sont fermées à la majorité des passagers étrangers, et les citoyens de cette immense-île continent ont la quasi-interdiction de quitter leur pays.
Le leader de l'aviation australienne ne prévoit pas de retrouver avant la mi-2021 le niveau de fréquence de ses vols avant la pandémie.

 

Virgin Australia en cessation de paiements.


Sa principale concurrente en Australie, Virgin Australia, a annoncé dès avril qu'elle se mettait volontairement en cessation de paiements.
Virgin Australia a par ailleurs annoncé début août qu'elle allait fermer l'une de ses filiales à bas coût, Tigerair Australia, et supprimer 3.000 postes. La société américaine de capital-investissement Bain Capital, qui a fait une offre de rachat de Virgin Australia, acceptée fin juin, doit être soumise à approbation en août.
L'Australie a enregistré depuis le début plus de 24.000 cas de coronavirus et 463 décès.
Le gouvernement a déclaré que l'Australie ne rouvrira pas ses frontières aux touristes étrangers tant qu'un vaccin contre le Covid-19 n'aura pas été trouvé.

AFP

Jeudi 20 Août 2020



Lu 548 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 22 Septembre 2020 - 16:04 Faux espoirs pour Lufthansa

Mardi 22 Septembre 2020 - 16:00 Air France-KLM renforce son bilan


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal