Les ports du Rhin font du rattrapage au premier trimestre


Les ports de Strasbourg, Mulhouse et Bâle enregistrent de janvier à mars 2012 des hausses de trafic qui doivent plus au retour à des conditions normales de navigation qu’à une relance durable de l’activité économique.


"La hausse spectaculaire des trafics de céréales est à relativiser "

© PAS
© PAS
La hausse de trafic au premier trimestre s’établit à 10 % à Strasbourg (total de trafic : 2,04 millions de tonnes), à 16 % à Mulhouse (1,19 millions de tonnes) et à 34 % à Bâle (1,83 million de tonnes). Mais le point de comparaison était particulièrement bas : les trois premiers mois de 2011 avaient été plombés par l’accident du bateau-citerne "Waldhof" et les basses eaux. «On ne peut pas conclure à une embellie nette», reconnaît Didier Dieudonné, directeur général délégué du Port autonome de Strasbourg. L'établissement strasbourgeois retrouve simplement son niveau du premier trimestre 2010. Le constat est le même à Mulhouse.
La reprise reste timide pour les graviers qui plafonnent à + 3 % à Strasbourg (total : 608.500 tonnes) ainsi que pour les produits chimiques qui progressent de 9 % à Strasbourg (54.100 tonnes) mais reculent de 20 % à Mulhouse (90.350 tonnes) et de 3,6 % dans le sens des exportations à Bâle. Le rebond est en revanche plus marqué pour les objets manufacturés, qui progressent de 44 % à Strasbourg (334.650 tonnes).
À Strasbourg et à Mulhouse, la hausse spectaculaire des trafics de céréales (respectivement + 65 %, à 367.500 tonnes, et + 51 %, à 240.840 tonnes) doit être relativisée puisqu'elle résulte de la mise sur barges de volumes qui étaient restés en stock fin 2011.
La baisse de 15 % des produits pétroliers à Strasbourg (total transporté : 491.150 tonnes) n’est pas que conjoncturelle : la fermeture de la raffinerie de Reichstett a mis au chômage le poste de chargement du port vers le Sud de l’Alsace. Il faudra voir si la hausse des importations de pétrole depuis la mer du Nord compensera ce phénomène. C’est le cas à Bâle : face aux difficultés économiques et techniques des raffineries intérieures suisses, les flux d’entrée de pétrole ont explosé de 86 % pour atteindre 944.000 tonnes, soit la moitié du trafic total du port.

Reprise du conteneur à Strasbourg

Après le trou d’air de début 2011, le conteneur fluvial revient lui aussi à meilleure fortune. Il augmente de 26 % à Strasbourg (31.955 EVP) et de 10,7 % à Bâle (24.200 EVP). En revanche, il diminue de 10 % à Mulhouse (11.105 EVP). Dans le cas de Strasbourg, sa relance ne s’est pas opérée au détriment du ferroviaire qui croît également de 74 % pour atteindre 21.030 EVP. "Le conteneur ferroviaire confirme qu’il a acquis une dynamique propre, alimentée par le lancement de nouvelles navettes notamment vers Rotterdam. Sa croissance va donc au-delà des transferts ponctuels de trafics fluviaux lorsque les conditions de navigation se dégradent", analyse Didier Dieudonné.

Christian Robischon

Vendredi 18 Mai 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers






Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy