Les ports du Royaume-Uni s’engorgent à l'approche du Brexit



© Forth Ports Group
© Forth Ports Group
Les grands ports de marchandises britanniques, sur les côtes est et sud, font face à un afflux exceptionnel d'activité depuis plusieurs semaines. En cause, la reprise d'activité après le confinement de plusieurs mois au printemps pour lutter contre la crise sanitaire qui avait provoqué une accumulation de retards de livraisons. Autre raison tout aussi significative, les préparatifs du Brexit qui poussent des entreprises à constituer des stocks de peur d'un "no deal" à trois semaines de la fin de la période de transition et alors que les négociations entre Londres et Bruxelles s'enlisent.

Illustration des problèmes redoutés, le constructeur automobile japonais Honda a été contraint d'annoncer le mercredi 9 décembre une pause dans la production de son usine britannique de Swindon, faute d'un nombre suffisant de pièces détachées. "Nous surveillons actuellement la situation avec la volonté de reprendre la production aussi vite que possible", note le groupe. Ce site du sud de l'Angleterre, à l'ouest de Londres, est la plus importante usine Honda en Europe et doit fermer en 2021 avec la suppression de 3.500 emplois. L'usine fonctionne selon le système du "just in time", c'est-à-dire que les pièces détachées sont livrées juste avant l'assemblage et ne sont pas stockées, ce qui rend la production très sensible à toute perturbation de la chaîne d'approvisionnement.

D'autres secteurs sont affectés par ces problèmes. Les entreprises du BTP manquant par exemple d'outils et les distributeurs expliquant être touchés par des pénuries de machines à laver ou de jouets. Le fabricant de vélos Brompton a du mal à répondre à la demande du fait de retards dans la livraison de pièces, blâmant "l'engorgement" des ports. Au total, 1,5 million de pièces sont "coincées dans les eaux", dans l'attente d'être débarquées à Felixstowe (est de l'Angleterre), le plus grand port du pays pour les conteneurs. L'entreprise envisage désormais de trouver d'autres acheminements ou de se faire livrer par avions. Le port de Felixstowe est le plus touché mais les problèmes s'étendent à d'autres, comme celui de Southampton (sud) et London Gateway, dans l'estuaire de la Tamise.
Les associations représentant l'industrie portuaire et du fret viennent d'écrire au ministre des Transports Grant Shapps afin de demander l'aide du gouvernement. "Même si le pic de la congestion est passé, les volumes vont rester élevés et pourraient persister pendant des mois", écrivent-elles. Le directeur général de l'association sectorielle UK Major Ports Group explique que la pandémie a "causé une volatilité sans précédent dans les chaînes d'approvisionnement", avec un impact "à travers le monde". Il note que la situation s'améliore désormais en raison de ressources supplémentaires mobilisées dans les ports mais qu'un retour à la normale n'est pas pour tout de suite.

Pour le syndicat Unite, les ports font face à "une véritable tempête". Il presse le gouvernement de conclure un accord post-Brexit avec l'UE et de s'assurer que les opérateurs portuaires ont assez de main-d’œuvre pour répondre à la demande. Le député travailliste Ed Miliband accuse lui le gouvernement d'entretenir l'incertitude avec le flou entourant les négociations sur le Brexit. "Il est terrible pour les entreprises du pays de voir la production automobile s'arrêter, les cadeaux de Noël peut-être pas distribués et des denrées alimentaires jetées", s'emporte-t-il. Côté grande distribution, Tesco constitue des stocks de nourritures pour se préparer au "scénario du pire", selon une interview à Bloomberg mercredi 9 décembre du président de son conseil d'administration John Allan, redoutant des hausses de prix de 3 % à 5 % en janvier.

AFP

Jeudi 10 Décembre 2020



Lu 2043 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Juillet 2021 - 14:48 L'Iran inaugure son nouveau terminal pétrolier


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal