Les prix et les trafics se redressent... à quelques exceptions modales près


Les derniers relevés statistiques du Commissariat général du développement durable apportent une vision globale de l'évolution des trafics et des prix dans les transports de marchandises au premier semestre. À l'exception de l'aérien, les prix s'améliorent dans tous les modes... à des niveaux bas. Plus contrastés, les trafics se développent dans le ferroviaire, les ports et la voie d'eau, mais reculent sur la route et dans les aéroports.


Le fret ferroviaire progresse de près de 7 % au premier semestre © SNCF Logistics
Le fret ferroviaire progresse de près de 7 % au premier semestre © SNCF Logistics
Dans le domaine des prix, les tendances relevées au premier semestre par le CGDD convergent dans les transports de marchandises avec des écarts significatifs toutefois. Dans le transport maritime dont les données du Commissariat se limitent aux segments "vracs" et "ferries", les prix décrochent de plus de 13 % sur les douze derniers mois mais tendent à se stabiliser. Aux premier et deuxième trimestres, ils "ne reculent que" de 6,8 % puis de 2,3 %. En glissement annuel, les replis constatés dans le ferroviaire et le fluvial sont moins prononcés à, respectivement, 3,8 % et 3,4 %. À l'instar du maritime, ils s'améliorent cependant avec, pour le rail, une baisse des prix de "seulement" 0,9 % au deuxième trimestre due, pour l'essentiel, aux prix observés sur les trajets nationaux (- 1,2 %). Tendance analogue pour la voie d'eau puisque, entre avril et juin, l'évolution des taux de fret repasse légèrement en positif (+ 0,2 %) grâce à la revalorisation des flux internationaux (+ 5,8 %). S'agissant de la route, les prix perdent encore 0,8 % en glissement annuel malgré le redressement de 1 % entre avril et juin 2015. Cette amélioration provient des trajets courte distance (+ 4,8 %) et, dans une moindre mesure, des flux interurbains (+ 0,2 %) et internationaux (+ 0,7 %). À contre-pied des autres modes, le fret aérien affiche des tarifs en hausse de 2,6 % sur les douze derniers mois malgré une diminution de 0,4 % au deuxième trimestre 2015.

"La route et les aéroports perdent du terrain"


Les relevés du CGDD sont complétés par des indicateurs consacrés à l'entreposage, à la manutention dont portuaire, la messagerie et l'express. Dans ces secteurs, les prix sont stables sur l'année et le semestre écoulés.

Croissance des trafics portuaires

Les données d'activité apportent un autre aperçu des marchés de transport de fret en France. À l'issue du premier semestre, la route sous pavillon national décroche ainsi de 7,2 % en tonnes kilomètres. Plus marqué à l'international (- 10 %), ce repli affecte le compte d'autrui (- 8,5 %) comme le compte propre (- 2,2 %). Le mode ferroviaire se redresse en revanche. À fin juin, il se développe de 6,7 % grâce aux performances des flux internationaux (+ 10 %) et domestiques (+ 4,8 %). La voie d'eau est également bien orientée avec un gain de 2,8 % partagé de façon quasi équilibrée entre les activités nationales et internationales. Exprimés en tonnage, les trafics par oléoducs et dans les Grand Ports maritimes plus Calais enregistrent des croissances similaires : 2,7 % pour les premiers, 2,5 % pour les seconds. Les GPM plus Calais profitent en particulier du développement de leurs sorties de marchandises (+ 8,3 %). Pour clore ce tour d'horizon, le tonnage fret traité par les aéroports accuse au premier semestre une baisse de 2,9 % en Île-de-France, et de 1,8 % au sein des cinq premiers aéroports cargo de province.

Érick Demangeon

Mercredi 28 Octobre 2015



Lu 576 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy