Les véhicules professionnels, cibles de la nouvelle ZFE lyonnaise


La création d’une ZFE va bouter des véhicules utilitaires légers et des poids lourds de cinq communes de l’agglomération lyonnaise en 2020. Des aides seront accordées pour remplacer les véhicules les plus polluants.


L’objectif de la Métropole de Lyon est "de réduire de l’ordre des 50 % les émissions de NO2 © Grand Lyon
L’objectif de la Métropole de Lyon est "de réduire de l’ordre des 50 % les émissions de NO2 © Grand Lyon
En janvier 2020, les véhicules utilitaires légers de plus de 14 ans et les poids lourds diesel de plus de 11 ans ne pourront plus circuler dans Lyon et dans quatre autres communes de l’agglomération lyonnaise. Cette interdiction fera suite à l’entrée en vigueur de la zone à faibles émissions (ZFE) approuvée à l’unanimité par les conseillers de la Métropole de Lyon le 28 janvier. L’année 2019 sera mise à profit pour informer les professionnels "de manière pédagogique", sans verbalisation. Les véhicules de particuliers ne sont pas concernés par la création de cette ZFE.

Des aides jusqu’à 13.000 euros

Des dérogations seront accordées. De manière permanente aux véhicules prioritaires, de secours et de sécurité, aux véhicules de forains sur les marchés. Pour une période de trois ans aux camions bétonnières, aux porte-engins, aux camions citernes à eau, aux véhicules frigorifiques. De manière individuelle pour une durée de 12 mois (renouvelable une fois) aux véhicules utilisés dans le cadre de manifestations exceptionnelles, de tournage de film par exemple. Cette interdiction de circuler concernera quelque 16.000 à 17.000 véhicules utiles légers et 1.350 poids lourds. Les amendes s’élèveront à 68 ou 135 euros selon les cas.
La création de cette ZFE s’accompagne de la mise en place d’un dispositif d’aides financières pour inciter les professionnels à renouveler leur flotte, à acquérir des véhicules propres. La collectivité accordera par exemple 300 euros pour l’achat d’un triporteur électrique, 5.000 ou 10.000 euros pour un véhicule roulant au gaz naturel liquéfié ou comprimé, jusqu’à 13.000 euros pour un véhicule à hydrogène. À raison de trois véhicules (maximum) par société dont le siège est à l’extérieur de la ZFE et de six véhicules pour celles domiciliées en ZFE.

En conformité en 2030

La Métropole de Lyon cible prioritairement le trafic routier, responsable à plus de 60 % des émissions de dioxyde d’azote (NO2), les véhicules utilitaires légers et les poids lourds représentant 51 % de ces émissions. Le périmètre de la ZFE est délimité aux villes de Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Bron et Caluire qui concentrent plus de 90 % des 47.800 habitants surexposés au NO2, selon des mesures effectuées en 2016. L’objectif de la Métropole de Lyon est "de réduire de l’ordre des 50 % les émissions de NO2 et de moitié la population exposée à des dépassements au NO2 en 2021". Mais, la métropole lyonnaise ne sera en conformité avec les normes de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et celles de l’Union européenne qu’"à horizon 2030", prévient son président, David Kimelfeld.

Vincent Charbonnier

Mardi 5 Février 2019



Lu 824 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 3 Décembre 2019 - 10:18 Jost Logistic : une mécanique bien huilée


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy