Les vracs secs sous pression, les pétroliers restent fermes



© K Line
© K Line
Indice phare du marché, le Baltic Dry Index (BDI) a fini vendredi 16 janvier à 741 points contre 709 points une semaine auparavant. Mais le BDI peine à rebondir, lesté par les tarifs des bateaux de taille moyenne qui restent sous la pression d'une activité généralement lente en début d'année, avant le début de la saison céréalière en mars.
Les capesizes ont connu une meilleure semaine. Le Baltic Capesize Index 2014 (BCI 2014) a terminé la semaine à 620 points contre 311 points une semaine auparavant, son plus bas niveau depuis la création de l'indice l'année dernière."La semaine a commencé sur un pied plus ferme pour les capesizes, aidés par une augmentation de la demande dans le bassin Atlantique qui s'est traduite par des tarifs plus élevés pour les bateaux disponibles à l'affrètement en Europe", notaient les experts de Fearnleys. Mais les réservations de navires pour le transport de minerais de fer entre le Brésil et la Chine, restent peu nombreuses. Cette route est très prisée des armateurs car, étant plus longue, elle permet aux navires de rester employés sur une période étendue, ce qui est apprécié dans un marché où il y a généralement trop de capacités. Dans ce contexte, malgré son rebond sur la semaine, l'indice reste sous pression. Le Baltic Panamax Index (BPI) a terminé en légère baisse vendredi à 759 points contre 764 points une semaine auparavant.
De leur côté, les tarifs d'affrètement des pétroliers sont restés fermes, même si l'activité a connu un léger ralentissement, notamment entre le Moyen-Orient et la Chine, les navires pour le transport des chargements de janvier ayant déjà tous été réservés, selon les analystes du courtier MJLF. Mais ceux de février commencent à émerger sur le marché et les armateurs continuent à demander des taux plus élevés, galvanisés par la demande de navires pour le stockage de brut. "Le sujet du jour est l'intérêt énorme pour les VLCC pour le stockage de brut afin de profiter du report actuel des prix du pétrole. Autour de 20 navires ont récemment été réservés à cette fin", ont noté les analystes de Fearnleys. Une fois que les réserves à terre sont pleines, les opérateurs cherchent à entreposer le brut en mer pour faire des bénéfices en revendant plus tard et à meilleur prix, des barils achetés à bas prix. Le mauvais temps en Méditerranée et en mer Noire, causant la fermeture de certains ports et des retards au passage des détroits turques, a également contribué à tirer les tarifs des pétroliers transportant du brut vers le haut.
L'indice Baltic Dirty Tanker Index (BDTI) a ainsi fini vendredi à 950 points contre 885 points la semaine précédente. Les tarifs des transports de produits pétroliers sont restés stables, mais l'activité pourrait commencer à ralentir dans le bassin Atlantique, les chargements se faisant moins nombreux à cause de la saison de maintenance des raffineries aux États-Unis et en Europe.
Le Baltic Clean Tanker Index (BCTI) a terminé à 740 points vendredi 16 janvier, contre 739 points sept jours auparavant.







     

Frets maritimes - marché de l'affrètement | OUTILS PRATIQUES DU TRANSPORT | SOLUTIONS PRO | DÉPARTS DE NAVIRES (Annonces maritimes)





 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy