Ligne régulière : les commandes de navires dopées par le rebond de la conjoncture


Le fret maritime, un secteur désorganisé par la crise du Covid-19 mais désormais en pleine reprise, fait face à une pénurie de navires qui pousse les armateurs à en commander à tour de bras sans grand espoir de voir le manque être rapidement comblé.


© Maersk
© Maersk

"Le carnet de commandes des porte-conteneurs est en plein essor", constatent les analystes du courtier Banchero Costa.
Ces derniers ont calculé qu'au cours des sept premiers mois de l'année, au moins 276 nouveaux navires ont été commandés pour une capacité totale de 2,6 millions EVP.
Mais le temps nécessaire pour construire les unités (au moins deux ans) ne devrait pas permettre de calmer la surchauffe à court terme.

Livraisons en stagnation

"Les livraisons devraient rester au même niveau en 2021 et 2022", reprennent les analystes du courtier italien, c'est seulement "l'année 2023 qui devrait dépasser le record de 2015 en termes de capacité".
D'ici là, "tout ce qui peut flotter est utilisé" par les armateurs, résume le dirigeant du cabinet de consultant Sea Intelligence Alan Murphy.
La demande de transport connaît un très fort rebond depuis le second semestre 2020 en raison du report de la consommation des ménages, en particulier dans les pays occidentaux, sur les biens de consommation au détriment des services qui continuent d'être affectés par les restrictions sanitaires.
S'ajoute la nécessité pour les entreprises de reconstituer leurs stocks, qui ont été en grande partie épuisés l'an dernier lorsque les échanges ont été quasiment mis à l'arrêt par la pandémie de Covid-19.
Conséquence, l'offre de transport peine à répondre aux besoins, entraînant dans le sillage de la pénurie de conteneurs et de navires une hausse des taux de fret.

Les opérateurs s'enrichissent

L'indice Freightos Baltic, qui analyse les taux sur les principales routes maritimes, a par exemple été multiplié par plus de cinq en un an pour les liaisons transpacifique. Mais ce marché n'est pas le seul. Toutes les routes sont affectées.
De quoi renflouer les poches des armateurs après dix années de disette. Ainsi le premier transporteur mondial de conteneurs, le géant danois AP Møller-Maersk, a engrangé au seul deuxième trimestre 2021 30% de plus que sur l'ensemble de l'année 2020.
CMA CGM n'est pas en reste : la société française a affiché un bénéfice net au deuxième trimestre vingt-cinq fois plus important qu'un an plus tôt à la même période, de quoi financer plus aisément de nouveaux navires ("L'Antenne" du 30 août).
Au total, 22 porte-conteneurs ont été commandés en avril par le groupe marseillais, attendus en 2023 et 2024. À titre de comparaison, la compagnie n'en recevra cette année que 14 neufs mais en acheté 32 sur le marché de l'occasion.

 

Les navires d'occasion davantage recherchés


En attendant, la chasse aux navires d'occasion est ouverte : 15 sont venus renforcer la flotte de la compagnie française depuis le début de l'année et 17 devraient s'y ajouter d'ici décembre, un nombre "important" par rapport à d'autres années.
Selon l'analyste de Sea Intelligence, les nouvelles législations environnementales contribuent même à encourager le besoin d'une flotte plus nombreuse.
La limitation de la vitesse des navires, mesure défendue par la France au sein de l'Organisation maritime internationale (OMI), engendre le besoin de nouveaux navires pour maintenir les rotations, ne serait-ce qu'à un niveau identique.
L'installation de réservoirs destinés aux carburants alternatifs, dont les émissions sont moins polluantes, contribue à diminuer la capacité d'emport des navires.
Il faudra également remplacer ceux dont la démolition programmée a été retardée pour répondre à la demande actuelle.
Selon Banchero Costa, l'année 2021 pourrait être une des trois années les plus faibles depuis 2011 en nombre de navires envoyés à la casse, et 2023 parmi les trois plus fortes.

Benoît Pelegrin

Mardi 31 Août 2021



Lu 1234 fois



Dans la même rubrique :
< >

Lundi 25 Octobre 2021 - 15:10 L'État vole au secours de Brittany Ferries

Mercredi 20 Octobre 2021 - 16:47 Port-la-Nouvelle au milieu du gué


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal