Ligne régulière : les nouvelles alliances fourbissent leurs armes


Le paysage des alliances de la ligne maritime régulière à peine recomposé, les trois grands ensembles ont dévoilé leurs services et se préparent à se livrer bataille dans moins de six mois.


L'armateur taïwannais OOCL participera à Ocean Alliance en 2017 © OOCL
L'armateur taïwannais OOCL participera à Ocean Alliance en 2017 © OOCL
Les deux nouvelles alliances maritimes Est-Ouest ont déjà annoncé le détail de leurs futurs services qui seront mis en service au printemps 2017.
Ocean Alliance démarrera avec une flotte de 331 porte-conteneurs qui cumuleront une capacité de 3,3 millions d'EVP. Son programme comprendra 41 services hebdomadaires. L'alliance composée de CMA CGM (APL compris), Coscon, Evergreen et OOCL prévoit d'opérer 20 rotations hebdomadaires entre l'Asie et l'Amérique du Nord, 11 entre l'Asie et l'Europe, 7 entre l'Asie, le Moyen-Orient et la mer Rouge, ainsi que 3 services transatlantiques. Alphaliner rappelle que les quatre armateurs formeront la plus vaste alliance de l'histoire de la ligne maritime conteneurisée.
De son côté, THE Alliance offrira au total 31 lignes hebdomadaires, alignant 244 navires pour une capacité totale de 2,25 millions d'EVP.
Ses cinq futurs membres – Hapag-Lloyd (avec UASC qui devrait être bientôt racheté), "K" Line, Mol, NYK et Yang Ming – proposeront 16 services transpacifiques, 8 Asie-Europe, 6 transatlantiques et 1 Asie-Moyen-Orient. Ce programme, qui prenait en compte à l'origine la participation de Hanjin Shipping, a été revu à la baisse après le dépôt de bilan de l'armateur sud-coréen. Avec lui, la capacité offerte par l'alliance aurait pu être jusqu'à 500.000 EVP supérieure, selon Alphaliner.

2M avec ou sans HMM ?

La troisième alliance, 2M, ne comprend toujours que deux membres pour le moment : Maersk et MSC. Mais les deux leaders mondiaux du secteur discutent avec l'autre armateur coréen, Hyundai Merchant Marine (HMM), en vue d'étendre leur réseau sur les routes Est-Ouest. "2M a déjà annoncé l'élargissement de sa couverture Asie-côte Ouest de l'Amérique avec l'ajout d'un nouvelle ligne touchant le Nord de la côte pacifique américaine à partir de décembre, pour défendre ses parts de marché face aux offensives des autres alliances", estime Alphaliner. Il s'agit de la remise au goût du jour de l'éphémère service Maple de MSC, proposé en septembre et octobre après l'arrêt de Hanjin.

"Hanjin pourrait continuer d'opérer des services transpacifiques"


Le consultant relève que les deux partenaires de 2M ont préparé une nouvelle phase d'augmentation de leur capacité "avec la conclusion récente de charte parties pour six navires de 13.000 EVP opérés auparavant par Hanjin. Ces navires seront rejoint sur les lignes Est-Ouest de 2M par 23 nouvelles constructions de 14.000 à 23.000 EVP au cours des quatorze prochains mois".

96 % du marché Asie-Europe

Selon Alphaliner, la conclusion d'un accord avec HMM ajouterait 300.000 EVP de capacité à l'offre de 2M. En excluant l'armateur coréen, les trois alliances contrôleront quelque 88 % du marché transpacifique et 96 % du trade Asie-Europe. Les parts de marché restantes sont détenues par les armateurs HMM, Zim, Hamburg Süd, Pil, Wan Hai et Matson. D'autres compagnies "non alignées" ont des accords de partage de slots ou de navires avec  des membres des trois alliances. "À ce stade, on ne sait pas si ces transporteurs seront encore présents sur les routes Est-Ouest en 2017", concède Alphaliner.
L'incertitude plane aussi autour de l'avenir de Hanjin. L'armateur a bien annoncé l'abandon de ses activités européennes mais de ses cinq repreneurs potentiels auraient l'intention de continuer d'opérer certains de ses services transpacifiques. "Hormis HMM, les candidats sont Korea Line, l'association des armateurs coréens, le fonds d'investissement privé Hahn & Co et une cinquième entité non identifiée", précise Alphaliner, qui estime que Hanjin pourrait ainsi compter jusqu'à 3 % de parts de marché sur ce trade l'an prochain.
Sur les routes Asie-Europe, la seule incertitude concernerait Zim, dont le "Wall Street Journal" a écrit il y a quelques jours qu'il envisage de séparer ses lignes Asie-Méditerranée, Amérique-Méditerranée et transpacifiques de ses autres activités, ce que l'armateur israélien a démenti. Les événements récents ont cependant montré que les choses pouvaient évoluer très vite dans le secteur de la ligne maritime régulière.

Franck André

Mardi 15 Novembre 2016



Lu 2410 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy