Lomé : une croissance sans faille placée au centre de la stratégie togolaise


Lomé fait partie des ports ouest-africains ayant connu un essor singulier. En huit années, le hub togolais a vu son tonnage annuel triplé et son trafic conteneurisé multiplié par six. Portrait du numéro un du range Nouakchott-Walvis Bay…


© Port autonome de Lomé
© Port autonome de Lomé
Dans le golfe de Guinée, Lomé a achevé l’année 2019 sur un trafic global de 22 millions de tonnes, soit trois fois plus qu’en 2012. Il a surtout su récolter à pleine brassées les fruits de la croissance de la conteneurisation en Afrique. Selon la fondation Sefacil, il a vu son activité multiplier par six il y a un an. Avec 1,5 million d’EVP traités, il figure au premier rang des ports ouest-africains et entend consolider sa place.
Pour le Port autonome de Lomé (PAL), l’établissement gestionnaire de l’infrastructure, il doit tout d’abord sa réussite à son rôle de hub. Il gère les flux conteneurisés Europe-Méditerranée Afrique de MSC. Le second armateur mondial de la ligne régulière y a d’ailleurs implanté sa filiale Terminal Investment Limited (TIL), pour lui permettre d’accompagner sa croissance. Mais Togo Terminal, son terminal historique, a également bénéficié de cette progression. L'opérateur du site, Bolloré Ports, continue d’y gérer les flux conteneurisés nationaux à l’import comme à l’export.

Port de transbordement et port de marché

Lomé mène donc de front deux vocations, celle de hub de transbordement et de port de marché. Pour Yann Alix, le délégué général de la fondation spécialiste de l’Afrique, le port togolais joue dans la même cour aujourd’hui qu’Abidjan, qui attend son prochain terminal pour la fin 2021, et que Tema, au Ghana, qui vise à terme 3 millions d’EVP.

"Inauguration prochaine d’une nouvelle plateforme logistique"


L'expert souligne les records de productivité enregistrés sur les deux terminaux. "10.000 mouvements sur une escale d’un porte-conteneurs post-panamax de 14.000 EVP ou encore 37 mouvements horaires sur un seul portique attestent de la transformation du port togolais qui présente dorénavant les meilleures performances subsahariennes avec son voisin Tema", détaille-t-il.
Pour garantir la poursuite de sa croissance et "placer les secteurs maritime et portuaire au premier plan de la stratégie nationale", le ministère de l’Économie maritime, de la pêche et de la protection côtière veut faire de Lomé "un hub d’excellence logistique". Cet objectif dit "prioritaire" fait partie d’un "plan stratégique quinquennal" présenté en 2018.

La modernisation de la gouvernance en projet

Pour atteindre ce but, une plateforme industrielle et logistique devrait être inaugurée dès 2021 à Adétikopé, à 27 kilomètres au nord des installations du Port autonome. D’une surface totale de 400 hectares, cette infrastructure a pour ambition d’accélérer "la transformation des produits togolais avant leur exportation ultramarine". Autre chantier d’envergure conduit par le gouvernement, positionner le Togo au premier rang de la transformation numérique africaine.
Après avoir gagné 40 places dans le classement Doing Business 2020, Lomé devrait bénéficier des réformes portuaires engagées par le Guichet unique du commerce extérieur. Elles misent sur "une facilitation des échanges dématérialisés et une numérisation des procédures liées aux marchandises importées, exportées et en transit".
Le port vise aussi à améliorer ses connexions terrestres et à faciliter le transit frontalier pour augmenter son trafic généré par les marchés sahéliens enclavés. Celui-ci atteint 3 millions de tonnes en 2020. "En concurrence avec les ports ivoiriens sur les trafics burkinabés et le port voisin de Cotonou pour les flux nigériens et nigérians, le PAL étudie une modernisation de sa gouvernance afin de mieux travailler avec ses clients privés et d'attirer ainsi de nouveaux investisseurs togolais et internationaux", rappelle le ministère.
L’établissement portuaire entend, en outre, améliorer son attractivité dans les années à venir avec l’extension de son quai minéralier et la mise en place d’infrastructures spécialisées dans le traitement des déchets de navires.

Vincent Calabrèse

Lundi 4 Janvier 2021



Lu 162 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal