Los Angeles et Tanjung Pelepas rejoignent les leaders portuaires mondiaux


En 2021, le cercle fermé des ports conteneurisés mondiaux enregistrant chacun un trafic annuel de plus de 10 millions d'EVP a accueilli le malaisien Tanjung Pelepas et l'américain Los Angeles. Deux nouveaux membres venant apporter un peu de diversité géographique à un univers portuaire dominé par la Chine.


© Port of Los Angeles
© Port of Los Angeles
Depuis l'arrivée de Tanjung Pelepas et de Los Angeles au sein du club des multimillionnaires imaginé par le consultant néerlandais Dynamar, ce palmarès compte seize membres. Il représente un trafic global frôlant la barre des 341,3 millions d'EVP, soit 6 % de plus qu'en 2020, où ce chiffre s'était élevé à 322,3 millions.

C'est la première fois que Los Angeles lui-même (dissocié de son voisin Long Beach, qui fait pourtant partie du même complexe portuaire californien) a franchi la barre des 10 millions d'EVP. Il a en effet atteint précisément 10,6 millions de boîtes, en hausse de 16 % par rapport à 2020 où il en avait comptabilisé 9,2 millions. En 2019, il avait enregistré 9,5 millions d'EVP.

"Plus de la moitié des grands acteurs mondiaux sont de nationalité chinoise"


Selon Dynamar, si l'on avait cumulé les volumes conteneurisés annuels des deux ports voisins de la baie de San Pedro, Los Angeles n'aurait pas figuré au 16e rang du classement mais en 10e position avec un total de plus de 20 millions d'EVP.

Quant au malaisien Tanjung Pelepas, il figure au 15e rang de ce classement pour 2021 car sa croissance de 14 % lui a permis d'atteindre 11,2 millions d'EVP, contre 9,8 millions en 2020. Pour mémoire, en 2019, il avait enregistré un trafic de 8,9 millions d'EVP.

Hong Kong en repli, Anvers en stagnation

Sur ces seize grands ports mondiaux, pas moins de neuf faisant partie de ce classement sont chinois. Parmi ceux-ci, seul Hong Kong a enregistré un recul en 2021. Il a perdu 1 % de son volume d'activité, avec 17,7 millions d'EVP. L'année précédente, il avait atteint 17,9 millions d'EVP.

Les huit autres ont enregistré une croissance en 2021. Avec 10 %, Tianjin est celui qui a achevé l'année sur la hausse la plus forte, enregistrant un volume de 20,2 millions d'EVP, contre 18,3 millions en 2020.

De leur côté, Shanghai, Ningbo, Shenzhen et Qingdao sont parvenus à dégager une croissance identique de 8 %. En effet, Shanghai, avec 47 millions d'EVP, a conservé sa place de leader mondial. En 2020, il avait enregistré un volume de 43,5 millions de boîtes. Ningbo, lui, a atteint 31 millions d'EVP, contre 28,7 M EVP l'année d'avant.

Pour sa part, Shenzhen en a comptabilisé 28,7 millions, contre 26,5 millions en 2020. Quant à Qingdao, il a vu transiter l'an dernier sur ses quais 23,7 millions d'EVP après avoir clôturé l'année 2020 sur un volume de 22 millions.

Guangzhou, avec 24,1 millions de conteneurs 20 pieds, a vu son activité augmenter plus modestement, de 4 % par rapport à 2020, où elle avait atteint 23,1 millions d'EVP.

Parmi les quelques membres de ce club portuaire apportant également une variété dans ce paysage maritime mondial fortement dominé par la République populaire de Chine, figurent trois autres ports asiatiques, deux européens du range Nord et un grand acteur du Moyen-Orient. On trouve ainsi Singapour (37,4 millions d'EVP, + 2 %), le coréen Busan (22,7 millions d'EVP, + 5 %), le malaisien Port Kelang (13,7 millions, + 4 %).

Suivent le néerlandais Rotterdam (15,3 millions, + 6,6 %), le belge Anvers (12 millions, +0 %) et Dubaï (13,7 millions, +2 %). Reste à savoir quelle sera la nationalité des prochains ports faisant leur entrée dans ce cercle des principaux acteurs mondiaux du monde conteneurisé.

Vincent Calabrèse

Jeudi 24 Février 2022



Lu 1247 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal