Lufthansa fait une offre pour entrer au capital d’ITA Airways


Après de nombreux rebondissements, la saga de la privatisation d'ITA Airways s'approche du dénouement : le groupe aérien allemand Lufthansa a déposé le 18 janvier une offre pour entrer au capital de la compagnie publique italienne, prélude à un possible rachat.


© Lufthansa
© Lufthansa
Lufthansa a présenté le 18 janvier une offre pour entrer au capital d’ITA Airways. "Il s'agit dans un premier temps d'acquérir une part minoritaire et de convenir d'options pour l'achat des parts restantes à une date ultérieure", a indiqué l'entreprise allemande, après des mois de négociations en coulisse avec Rome. Le groupe n'a pas précisé la participation visée dans la compagnie publique italienne, que le gouvernement tente de vendre depuis un an.

Selon la presse nationale, Lufthansa convoite une part de 40 %, évaluée à environ 300 millions d'euros. "Sous réserve de la signature du protocole d'accord par les deux parties, d'autres négociations et discussions seraient menées sur une base exclusive", précise le groupe.

Peu avant, le concurrent Air France-KLM, membre d'un consortium retenu par le précédent gouvernement italien pour la privatisation d'ITA, avait annoncé ne pas se porter candidat, laissant Lufthansa seul en piste. Le transporteur allemand pourrait ainsi suivre la voie déjà empruntée pour sa montée au capital de Brussels Airlines, acquise en deux étapes, en 2009 et 2016.

Bouffée d'oxygène pour Rome

Le ministère italien de l'Économie a confirmé avoir reçu une seule offre, celle de Lufthansa. Le gouvernement "se réserve le droit de l'examiner" à la lumière du décret paru début janvier sur la privatisation d'ITA Airways qui demande notamment au futur repreneur des garanties sur l'emploi et le développement du réseau international.

Une cession d'ITA Airways, si elle se concrétise, mettrait fin à une longue période d'incertitude, marquée par des soubresauts et des tensions au sein de la compagnie qui a pris son envol en octobre 2021 et reste en quête de rentabilité. Elle constituerait une bouffée d'oxygène pour l'État italien, car, au fil des années, il a dû débourser plus de 13 milliards d'euros pour tenter de remettre à flot la compagnie nationale.

Dès l'acquisition d'une part minoritaire d'ITA, Lufthansa devrait prendre les commandes du successeur d'Alitalia, même si l'État italien devrait garder un droit de regard sur les décisions stratégiques. La meilleure solution serait à terme une prise de contrôle "complète" d'ITA par Lufthansa pour s'affranchir de tout risque d'ingérence de l'État italien, a commenté Andreas Jahnke, expert chez Accenture.

"Pas d'autre voie"

Le PDG du groupe allemand, Carsten Spohr, lorgne depuis longtemps sur le marché italien, "le plus important" pour le groupe "en dehors de ses marchés intérieurs et des États-Unis", selon Lufthansa.

L'annonce a été bien accueillie à la Bourse de Francfort, où le titre de Lufthansa a clôturé en hausse de 5,17 % à 9,26 euros.
L'offre du premier groupe européen du transport aérien survient après deux tentatives avortées de Lufthansa d'entrer au capital d'Alitalia, en 2009 et 2019.

Rome avait donné en février son feu vert à la privatisation d'ITA Airways, contrôlée à 100 % par l'État. L'ancien gouvernement de Mario Draghi avait sélectionné fin août l'offre concurrente du fonds d'investissement américain Certares, associé à Air France-KLM et Delta Air Lines, en vue de l'ouverture de négociations exclusives.

Devant l'absence de progrès dans les discussions, le ministre de l'Économie, Giancarlo Giorgetti, avait annoncé en octobre sa décision de ne pas renouveler la période d'exclusivité, remettant ainsi Lufthansa en piste. "Il n'y a pas d'autre voie pour ITA que l'intégration au sein d'un grand groupe", a commenté sur Twitter Andrea Giuricin, économiste des transports à l'université Bicocca de Milan.

Léa Pernelle avec Brigitte Hagemann

Jeudi 19 Janvier 2023



Lu 810 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal