Lufthansa taille dans le vif des emplois administratifs


Lufthansa a annoncé jeudi 3 mai la suppression de 3.500 emplois dans ses services administratifs dans les années à venir, une coupe sans précédent dans son histoire, mesure phare d'un plan d'économies draconien.


© Fraport
© Fraport
Lufthansa va supprimer 3.500 emplois administratifs. Ces coupes de personnel devraient réduire de 25 % ses coûts administratifs, a expliqué le premier groupe aérien européen, promettant d'employer "en priorité des mesures socialement acceptables". Mais "à l'heure actuelle nous ne pouvons pas exclure en principe des licenciements secs et des fermetures de sites", a glissé son patron, Christoph Franz. Les suppressions de postes toucheront avant tout l'Allemagne, avec 2.500 emplois administratifs condamnés, a-t-il précisé. Au total le groupe emploie 16.800 salariés dans ses services administratifs dans le monde, dont 11.500 en Allemagne, a précisé le directeur financier, Stephan Gemkow.

Une mesure spectaculaire

C'est la mesure la plus spectaculaire annoncée à ce jour par le groupe en mal de rentabilité dans le cadre de son nouveau plan d'économies, "Score", annoncé en début d'année pour améliorer son résultat opérationnel annuel d'au moins 1,5 milliard d'euros à partir de fin 2014, par rapport à 2011. Environ un tiers des économies doit être réalisé par des baisses de coûts de personnel, selon Lufthansa. "C'est seulement si nous restructurons maintenant les fonctions administratives et que nous avons recours à des suppressions d'emplois que nous pourrons conserver des emplois à long terme et en créer de nouveaux" a justifié M. Franz.
Son groupe traverse une passe difficile. Au premier trimestre il a accusé une perte nette de 397 millions d'euros et une perte opérationnelle de 381 millions d'euros, selon des chiffres plus mauvais que prévu publiés mercredi 2 mai et imputés notamment à la flambée des prix du carburant. Pour l'année en cours, il vise toujours un bénéfice opérationnel d'environ 500 millions d'euros, mais a prévenu que des coûts de restructuration n'étaient pas compris dans cette prévision.

"Des fermetures de sites ne sont pas exclus"


Lufthansa a aussi divulgué jeudi d'autres mesures de son programme d'économies, comme le regroupement de ses activités d'achats, jusque-là séparées entre les différentes compagnies du groupe qui comprend aussi Swiss et Austrian Airlines, toutes deux dans le rouge aussi au premier trimestre. Cette mesure devrait permettre au groupe d'économiser 200 millions d'euros dès cette année. Une collaboration renforcée entre Lufthansa et sa filiale allemande Germanwings devrait également permettre de réaliser des économies de moins de 100 millions d'euros dès cette année.
"Nous ferons des changements là où cela ne fera pas de différence pour le client", a insisté M. Franz, alors que le plan d'économies et l'intention de Lufthansa de supprimer sa luxueuse première classe sur certains vols soulève des inquiétudes en Allemagne sur sa qualité future. "Lufthansa restera la compagnie aérienne avec le plus de sièges de première classe en Europe. Jamais dans son histoire Lufthansa n'a autant investi dans ses produits", s'est défendu M. Franz, qualifiant de "pure spéculation" son intention supposée par la presse de copier le modèle des low-cost.

Étienne Balmer

Jeudi 3 Mai 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy