Lyon-Turin : les 9 premiers kilomètres du tunnel de base achevés


Une étape symbolique a été franchie lundi pour la liaison ferroviaire contestée Lyon-Turin avec l'achèvement des neuf premiers kilomètres de son tunnel de base sous les Alpes.


Les équipes italienne et française ont posé pour la dernière fois devant le tunnelier "Federica" ©Telt
Les équipes italienne et française ont posé pour la dernière fois devant le tunnelier "Federica" ©Telt
La ligne au complet doit s'étendre sur 270 kilomètres, mais la section transfrontalière de neuf kilomètres entre Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie) et Suse (Piémont) en représente le maillon central. Son ouvrage principal est le tunnel de base du Mont-Cenis d'une longueur de 57,5 km, dont 70 % en France.
Lundi 23 septembre, le tunnelier "Federica" a symboliquement percé le dernier pan de roche (en réalité et pour des raisons de sécurité déjà abattu la semaine précédente) lors d'une cérémonie son et lumières. A 11h35, dans un grand fracas et un nuage de poussière, la tête de coupe du tunnelier est apparue sous les applaudissements. Selon la tradition, les ouvriers qui y travaillaient depuis trois ans ont émergé un à un de l'engin de 1,6 mètre de diamètre, par une trappe, brandissant les drapeaux français et italiens. Le tunnelier "Federica", à bout de souffle, va maintenant être démonté et remplacé par un nouvel engin.

"On ne peut se satisfaire de nos 8 % de report modal"


Le secrétaire d'État chargé des Transport Jean-Baptiste Djebbari a "réaffirmé l'intérêt majeur et la détermination de la France" à mener à bien ce chantier. "La Suisse est souvent citée en exemple avec son report modal (de la route sur le rail) de 70 %. On ne peut se satisfaire de nos 8 %" quand "plus de 3 millions de camions" traversent les Alpes entre l'Italie et la France, a-t-il souligné.
Interrogé sur l'absence de son homologue italienne Paola De Micheli, Jean-Baptiste Djebbari a rappelé l'avoir "rencontrée vendredi dernier à l'occasion du conseil des ministres des Transports à Bruxelles. Elle a réaffirmé que les travaux devaient s'engager le plus rapidement possible", en référence à l'hostilité du parti gouvernemental 5 étoiles à ce projet.

Financement étendu par la Commission

Quant au financement de ce projet à 18 milliards d'euros, le ministre français a rappelé que "la Commission européenne a annoncé vouloir passer son taux de financement à 50 voire 55 % (contre 40 % actuellement)". Certes, a-t-il ajouté, "la nouvelle commission est en cours d'audition mais c'est un engagement qui a été rappelé dans le discours d'introduction de la présidente de la Commission européenne".
"L'étape d'après est la poursuite du creusement du tunnel, maintenant que l'opération est définitivement lancée", a déclaré Hubert du Mesnil, président du maître d'ouvrage franco-italien Telt.
Selon un sondage BVA pour Telt, réalisé en France et en Italie, le projet "bénéficie d'un soutien massif" dans les populations, plus en France (93 %) qu'en Italie (86 %). Dans la vallée de Suse, cœur de la contestation au projet (les "No Tav"), les partisans sont légèrement majoritaires (54 %).

AFP

Mardi 24 Septembre 2019



Lu 491 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 11 Octobre 2019 - 11:24 Fret SNCF : 200 nouvelles suppressions d'emplois €

Mercredi 9 Octobre 2019 - 10:08 Menace sur la ligne ferroviaire Nice-Tende-Cuneo


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy