Maersk Line maintient le cap de la rentabilité


La branche transport et logistique de Maersk Line a dégagé un résultat opérationnel en nette hausse au troisième trimestre grâce à la remontée des taux de fret dans la ligne maritime régulière et malgré les effets négatifs de la cyberattaque subie l'été dernier.


Le taux de fret moyen a dépassé les 1.000 dollars au troisième trimestre © Maersk Line
Le taux de fret moyen a dépassé les 1.000 dollars au troisième trimestre © Maersk Line
Le groupe AP Møller-Maersk a subi une perte de 1,4 milliard de dollars pour le troisième trimestre 2017 mais la branche réunissant ses activités de transport et logistique s'est bien comportée.
En cumulé, Maersk Line, APMT, Damco, Svitzer et Maersk Container Industry ont enregistré un chiffre d'affaires cumulé de 7,96 milliards de dollars, en hausse de 14 % comparé aux 6,97 milliards du troisième trimestre 2016. Le bénéfice sous-jacent de leurs activités réunies est passé de 82 à 372 millions de dollars, principalement grâce à la hausse de taux de fret dans la ligne maritime régulière, au bénéfice de la première, précise AP Møller-Maersk.
La cyberattaque subie par le groupe en juin a coûté entre 250 et 300 millions de dollars, a eu des effets en juillet et en août et a affecté principalement l'activité de Maersk Line. Le groupe n'attend pas de répercussion au quatrième trimestre.

Finalisation cette année pour Hamburg Süd

De loin le premier contributeur de la branche, l'armement de ligne régulière a vu son chiffre d'affaires augmenter lui aussi de 14 %, à 6,1 milliards de dollars. Il a réalisé un profit de 220 millions de dollars, à comparer à une perte de 116 millions de juillet à septembre 2016, et un résultat sous-jacent de 211 millions.
Pour AP Møller-Maersk, la croissance de la demande est restée suffisamment solide pour soutenir la rentabilité de l'activité de Maersk Line. Selon le groupe, les volumes globaux ont crû de 5 % par rapport à la même période de l'année précédente, tandis que la capacité mondiale s'est accrue de 3 %. L'armement a ainsi constaté une amélioration de 14 % des taux de fret comparé au troisième trimestre 2016, même si le prix moyen (1.031 dollars par EVP) a diminué de 1 % depuis le trimestre précédent. La hausse globale des taux de fret a été tirée par celles de 20 % des lignes Est-Ouest, de 14 % des liaisons Nord-Sud et de 7 % des dessertes intrarégionales.

"La hausse des taux de fret a été tirée par celle de 20 % des lignes Est-Ouest"


Ces conditions ont permis à Maersk Line de gagner de l'argent tout en transportant moins de boîtes, puisque l'armateur danois a vu ses volumes diminuer de 2,5 % d'un troisième trimestre à l'autre à cause de la cyberattaque, avec 5,26 millions d'EVP. Sur les neuf premiers mois de l'année, les volumes sont en progrès de 2,8 % (15,86 millions d'EVP).
Le groupe danois annonce que l'acquisition de Hamburg Süd suit son cours et devrait se conclure avant la fin de cette année. Maersk Line, qui est en train de céder sa filiale Mercosul Line à CMA CGM, a reçu en septembre l'approbation des autorités brésiliennes pour racheter l'armateur allemand.

La manutention moins rentable

De son côté, APM Terminals (APMT) a enregistré au troisième trimestre une baisse de son bénéfice sous-jacent (110 millions de dollars contre 126 millions) et de son chiffre d'affaires (1,02 milliard de dollars, - 3,6 %). Selon AP Møller-Maersk, sa filiale d'opérations portuaires a été affectée par la conjoncture difficile d'un secteur, où la surcapacité met aussi les marges à rude épreuve. Elle a également été marquée par le problème informatique de l'été. Les volumes d'APMT ont pourtant progressé de 7,4 %, à 10,2 millions d'EVP chargés et déchargés sur ses 76 terminaux à conteneurs. Son résultat global est négatif de 267 millions de dollars (positif de 131 millions un an plus tôt).
Concernant les autres filiales de la branche transport et logistique, Damco a perdu 6 millions d'euros, après avoir réalisé un profit de 15 millions au troisième trimestre 2016. Le commissionnaire de transport a lui aussi été touché par la cyberattaque. Il a vu ses marges diminuer sur le maritime mais a bénéficié de la hausse de ses volumes dans l'activité logistique et de sa rentabilité sur le fret aérien.
La société de remorquage et de sauvetage Svitzer a réalisé un bénéfice de 35 millions d'euros (+ 60 %) grâce à une optimisation de sa flotte, une réduction de coûts et une hausse de ses volumes en Australie et en Amérique.
Enfin, Maersk Container Industry a obtenu un profit de 8 millions de dollars, contre une perte de 7 millions au troisième trimestre 2016. Cette filiale de fabrication de conteneurs a augmenté ses ventes dans le reefer et le dry, tout en profitant de la pénurie du moment et donc de prix plus élevés.

Franck André

Lundi 13 Novembre 2017



Lu 1145 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse