Marfret : le fret non conteneurisable en ligne de mire


Avec son service MPV reliant la Belgique et la France aux Antilles et à la Guyane, l'armateur Marfret a diversifié sa présence dans les Caraïbes en proposant une solution alternative aux lignes conteneurisées exploitées sur le secteur. Entretien avec Guillaume Vidil, directeur général de la compagnie.


© Med Europe Terminal
© Med Europe Terminal
Presque un an après avoir ouvert sa ligne MPV (nom inspiré du terme "Multipurpose Vessel"), un service ro-ro, conventionnel et acceptant également des matières dangereuses, Marfret se dit satisfait des volumes transportés car il a confirmé sa vocation pour "tout ce qui n'est pas conteneurisable". Pour ce service hebdomadaire reliant Le Havre, Anvers, Pointe-à-Pitre, Fort-de-France et Dégrad-des-Cannes, Guillaume Vidil, le directeur général de la compagnie française basée à Marseille, attribue ce bilan encourageant à "sa grande souplesse". Pour opérer cette ligne, la compagnie a désigné le ro-ro "Marfret Niolon", un navire qui affiche une capacité de 1.212 mètres linéaires.

Dunkerque prévu pour être ajouté au service MPV

Relier les Antilles et la Guyane constitue, selon lui, un atout qui devrait permettre de "pérenniser" le service MPV. "Nous avons structuré le marché. Nous pensons aujourd'hui ajouter le port de Dunkerque à la rotation", explique-t-il. En parallèle, la compagnie marseillaise continue d'opérer son service inter-îles Ferrymar, pour lequel il exploite le ro-ro "Marin". Il reste partenaire du groupe CMA CGM au travers de son service Antilles Nord et de la ligne reliant la Méditerranée aux Caraïbes (Medcar).

Sur le secteur Nord, il n'exploite pas de navire mais reste présent dans le cadre d'un accord de slots avec le groupe armatorial. En revanche, au sud, l'armateur déploie le "Skiathos", un porte-conteneurs de 6.800 EVP, depuis l'été 2019. À cette époque, CMA CGM et lui-même avaient décidé de doubler la capacité de leur flotte affectée au service Medcar.

Antilles : les fréquences de départs maintenues

Si la crise sanitaire s'est traduite par "un remplissage plus faible en 2020 et un début d'année en cours catastrophique", concède Guillaume Vidil, il souligne que "la fréquence de départs de navires a été maintenue" sur ce service commun opéré par les deux armateurs marseillais. Toujours dans les Caraïbes, le directeur général de Marfret indique que la société a ouvert en 2018 un bureau à Saint-Martin. Une agence venue compléter dans le secteur celles de la Martinique, de la Guadeloupe et de la Guyane.

"Remplissage plus faible en 2020 et début d'année catastrophique"

Guillaume Vidil, directeur général de Marfret © Vincent Calabrèse
Guillaume Vidil, directeur général de Marfret © Vincent Calabrèse

L'armateur français dessert également le Pacifique Sud (Papeete et Nouméa) dans le cadre de son service hebdomadaire NASP direct reliant l'Europe aux États-Unis et qui touche l'Australie et la Nouvelle-Zélande. Il indique que la ligne assure un départ par semaine au cours de la saison des kiwis et un tous les quinze jours le reste du temps. Selon lui, Papeete, desservi avec un navire de 2.500 EVP, reste un point fort de ce service. Concernant Nouméa, il souligne les volumes de ferronickel à transporter vers l'Europe.

La Réunion et Mayotte sont les deux seules destinations ultramarines que Marfret ne dessert pas. Interrogé sur le type de DSP (délégation de service public) dont tirent profit les armateurs français concernant leurs liaisons exploitées avec les ports nationaux d'Outre-mer (argument avancé par Paul Tourret, directeur de l'Isemar), Guillaume Vidil réfute totalement ce propos. "Il n'y a pas de DSP sur ces ports pour nous, les armateurs français, puisque nous ne bénéficions pas de subsides de l'État". Pour preuve, selon lui, Maersk et MSC sont très présents sur le marché de la Réunion.

En matière d'équipement, il affirme enfin que Marfret n'est pas "victime de la pénurie" de boîtes vides dont souffrent de nombreux confrères et concurrents opérant sur le marché asiatique. Il indique d'ailleurs que 200 conteneurs neufs sont en train d'arriver.

Vincent Calabrèse

Mardi 13 Avril 2021



Lu 14 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal