Marseille-Fos : le trafic 2018 porté par la plupart des filières


Pour le port de Marseille-Fos, l'année 2018 a été marquée par une forte croissance des vracs solides, du conteneur, une progression soutenue de la croisière et du GNL. En revanche, les vracs liquides ont marqué un léger repli.


Jean-Marc Forneri et Christine Cabau-Woehrel ont participé à leur dernier conseil d'administration du GPMM le 11 janvier © Vincent Calabrèse
Jean-Marc Forneri et Christine Cabau-Woehrel ont participé à leur dernier conseil d'administration du GPMM le 11 janvier © Vincent Calabrèse
À fin décembre 2018, le port de Marseille a enregistré sur l'année un trafic de 81 millions de tonnes. Une activité en stabilité par rapport à 2017. Dans le secteur des marchandises diverses, l'année a marqué une baisse de 1 %, à 20,2 Mt. Pourtant, le conteneur, à 1,4 million d'EVP, en hausse de 2 % par rapport à 2017, a poursuivi sa croissance pour la cinquième année consécutive, indique Christine Cabau-Woehrel, la présidente du directoire : "On aurait bien aimé faire plus mais on doit faire face à une baisse des exportations des déchets dues aux mesures de restrictions imposées par la Chine. On a été confrontés également aux barrières douanières imposées par l'Algérie", a-t-elle commenté.
La dirigeante du GPMM a relevé une belle reprise dans les bassins Est au cours de 2018, avec une hausse de 4 % à l'import et une stabilité à l'export.
Tous bassins confondus, elle reste "confiante sur la poursuite de la croissance du conteneur". Et de rappeler les investissements réalisés par les opérateurs Eurofos et Seayard à Fos en matière d'outillage (l'installation de nouveaux portiques). Autre preuve de sa confiance en l'avenir, l'importance du report modal à Fos (fer et fleuve) et la poursuite du développement de Distriport. Elle redoute toutefois qu'en 2019 la croissance du conteneur soit moins forte à Marseille-Fos que celle des ports espagnols car, à ses yeux, l'activité du port phocéen ne se situe pas dans le transbordement.
Quant aux travaux d'aménagement de la rotule du terminal de Fos, ils seront achevés en avril 2020, a-t-elle indiqué.
Toujours dans le secteur des diverses, le trafic remorques a progressé de 1 %, à 214.700 unités, tandis que les véhicules neufs ont connu une croissance de 2 %, à 214.700 unités. En revanche, le conventionnel a baissé de 11 %, à 2,4 Mt.
Pour la présidente du directoire du GPMM, les deux nouvelles lignes ouvertes par Maersk Line et l'augmentation de capacité de 45 % des navires affectés au service MD2 de THE Alliance ont fait partie des événements marquants de 2019, de même que les 8 trains Coradia qui sont partis pour l'Algérie par les navires de Cnan Med, opérés à Fos chez Sosersid.

"Bond de 12 % pour les vracs solides"


Sans toutefois dévoiler le nom de l'armateur concerné, elle annonce l'ouverture en 2019 d'une nouvelle ligne pendulaire "Intramed" dans les bassins Est.
La filière des vracs liquides a achevé l'année 2018 sur un léger recul (5,5 Mt, - 2,2 %). Christine Cabau-Woehrel précise la stabilité du pétrole brut (22,5 Mt, + 1 %) mais une faiblesse des raffinés (12 Mt, - 6 %). Le GPL a en revanche baissé de 10 %, à 2 Mt, tandis que le GNL a marqué une hausse de 9 %, pour atteindre 5,6 Mt. Elle souligne en outre la bonne santé de la chimie locale, citant le nom de Kem One.
Les vracs solides ont progressé de 12 % pour atteindre 15,2 Mt. La sidérurgie a augmenté de 1 %, à 9,4 Mt. À 0,43 Mt, les vracs agroalimentaires ont marqué un bond de 20 %. Les autres vracs ont également connu une forte hausse. La présidente du directoire se félicite de la diversification des flux avec l'augmentation significative des volumes de matières premières destinées au BTP, tels que le "laitier, clinker, la chaux et la cendre".

2 millions de croisiéristes à l'horizon 2020

Du côté des passagers, la hausse de 11 % a permis au port phocéen d'atteindre 3 millions de voyageurs grâce à la croissance de 6 % de la ligne régulière (1,3 million) et du bond de 15 % de la croisière (1,7 million). La présidente du port de Marseille-Fos attend 2 millions de croisiéristes pour 2020.
Christine Cabau-Woehrel indique qu'au-delà des branchements à quai (Cenaq) de La Méridionale et de Corsica Linea, va venir s'ajouter en 2019 un autre armateur : le tunisien CTN. Le port phocéen attend en outre pour novembre 2019 deux paquebots utilisant pour carburant le GNL : l'"Aida Nova" et le "MSC Esmeralda", a-t-elle en outre indiqué. "Notre ambition est de pouvoir avitailler les navires en GNL", a-t-elle précisé.
Quant aux implantions industrielles, la dirigeante du port a passé notamment en revue les travaux de GRT Gaz sur Piicto, la promesse de bail du chinois Quechen, une convention pour Eranova… À l'Est, elle a évoqué le chantier de caissons de Bouygues pour Monaco. Elle a mentionné, pour l'ensemble des bassins, la mise en service d'un bâtiment opéré par XPO Logistics, l'extension des surfaces de stockage des voitures pour Gefco et TEA darse 3.
Tout comme Jean-Marc Forneri, le président du conseil de surveillance, Christine Cabau-Woehrel sortait le 11 janvier de son dernier conseil d'administration du GPMM. Ce qui ne l'a pas empêchée de dévoiler les couleurs du prochain plan quinquennal 2019-2023 en précisant : "Économie bleue et port vert"… Elle a rappelé à cet égard : "Économie ne sera pas en opposition à écologie"…

Vincent Calabrèse

Mardi 15 Janvier 2019



Lu 1469 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 8 Mars 2019 - 16:20 2019, une année charnière pour la SITL


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces



Les partenaires de l'Antenne



 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy