Marseille-Fos, un hub européen pour le Maghreb


Marseille-Fos entretient depuis longtemps des relations privilégiées avec le Maghreb et les services vers l'Algérie, la Tunisie, le Maroc mais aussi la Libye sont nombreux, tant en fret qu’en passagers. La nouvelle gare du Cap Janet, attendue ce mois-ci, devrait fluidifier le trafic.


© GPMM
© GPMM
L'Algérie est le pays du Maghreb qui génère le plus grand nombre de services avec le port de Marseille-Fos. Selon Fatiha Jauréguy, cheffe du département commercial du Grand Port maritime de Marseille (GPMM), sur les onze services reliant les deux bassins du GPMM à l'Algérie en direct et les trois autres desservant le pays en transbordement, "CMA CGM et MSC sont les deux compagnies qui assurent les dessertes les plus fournies".

"Fos propose avec ses services en transbordement un complément de l'offre de transport directe"


Dans le détail, les bassins Est proposent cinq services hebdomadaires en sortie de Mourepiane (Med Europe Terminal) et un autre tous les quinze jours. Sur ces cinq services, CMA CGM assure la desserte de tout le range algérien (une dizaine de ports) avec son service NAF. Le groupe français touche en outre Alger, Skikda et Annaba avec sa ligne TMX2 à laquelle est venue s'ajouter cette année celle baptisée TMX1.2, escalant à Béjaïa et Annaba.

Toujours dans les bassins Est, Cnan Med relie, pour sa part, chaque semaine Alger et Oran (via Barcelone). Autre service hebdomadaire sur Alger proposé dans les bassins Est, celui opéré par la compagnie marseillaise Marfret. Enfin, Cnan Med relie tous les quinze jours Marseille à Béjaïa et Skikda. Une ligne à laquelle la filiale du groupe algérien Gatma ajoute la desserte mensuelle d'Annaba.

Quant au groupe genevois MSC, il assure deux liaisons hebdomadaires en sortie de Fos. La première de ces lignes dessert Alger, Oran (via Barcelone), Skikda, Annaba et Béjaïa. La seconde touche uniquement Annaba.

Passagers et transbordement

Au-delà du conteneur, le français CMA CGM et l'espagnol Suardiaz assurent en sortie du Terminal roulier Sud (TRS) un service hebdomadaire à destination de Skikda, Alger et Mostaganem. En plus de cet ensemble de services directs, le port de Marseille-Fos propose en matière de fret pour l'Algérie trois lignes hebdomadaires en transbordement avec le turc Arkas, le taïwanais Evergreen et la filiale de Maersk Sealand. Trois liaisons auxquelles vient s'ajouter un service con-ro bimensuel assuré par l'italien Messina.

Autre "élément structurant des échanges" maritimes marseillais avec l'Algérie, selon Fatiha Jauréguy, le passager. L'algérien ENTMV Algerie Ferries opère une ligne hebdomadaire ro-ro en sortie de Marseille vers Alger et Skikda.
Corsica Linea propose pour sa part hors saison un départ par semaine sur Alger et Béjaïa et trois départs hebdomadaires sur la capitale algérienne et un départ à destination de Béjaïa.
Enfin, Algerie Ferries offre à Marseille l'hiver une escale tous les quinze jours vers Alger et trois par semaine vers Oran, Béjaïa et Skikda.

Une dizaine de lignes sur Tunis

La Tunisie est l'autre pays du Maghreb qui bénéficie d'une desserte régulière en sortie des bassins marseillais. La responsable commerciale du GPMM répertorie dix services directs hebdomadaires à destination de Tunis. Sur cette dizaine de lignes, trois départs sont assurés chaque semaine en sortie du Terminal roulier Sud (TRS) par la compagnie tunisienne CTN, qui propose700 EVP et 180 remorques de capacité.

Autre service à destination du port tunisois, celui opéré en commun par le français CMA CGM et le scandinave DFDS. Tous deux assurent également trois départs par semaine avec des navires rouliers de 140 remorques. Des lignes complétées par le service conteneurisé de la compagnie Marfret (liée par des accords de slots avec ses partenaires CTN, DFDS et CMA CGM). Les chargeurs peuvent également accès à quatre services en transbordement dont trois à Fos et un à Marseille.

Dans les bassins Ouest, Sealand propose un départ par semaine à destination des ports de Tunis et Sfax via le hub tangérois de Tanger. MSC, pour sa part, assure un service hebdomadaire vers Tunis via le hub italien de Gioia Tauro. Enfin, le turc Arkas offre une ligne à destination des ports de Sousse et Bizerte tous les sept jours.

En matière de passagers, Corsica Linea propose un départ par semaine l'hiver et trois départs l'été vers Tunis. Quant à la compagnie CTN (avec le "Tanit" et le "Carthage"), elle assure également un départ hebdomadaire hors saison et trois en saison.

Pour ce qui concerne le trafic passager, Fatiha Jauréguy attend avec impatience l'ouverture de la gare du Cap Janet, fin juin. Elle estime que cette nouvelle structure devrait "apporter des solutions aux problèmes de congestion que connaissent les navires desservant le Maghreb. Les travaux de cette nouvelle gare ont été entamés en septembre 2020.

Neuf services avec le Maroc

Le Maroc, lui, bénéficie de neuf services directs, dont cinq dans les bassins Est et quatre à Fos. Dans le conteneur, le groupe CMA CGM propose un départ par semaine sur Tanger Med. Il assure également une liaison sur Agadir, via le hub marocain. La compagnie française propose, dans le cadre d'un accord avec l'italien Tarros une escale tous les huit jours à destination de Casablanca.

Toujours dans le conteneur, un service hebdomadaire sur Casablanca est proposé par Arkas et Sealand à Fos. En outre, la filiale de Maersk offre un départ par semaine sur Tanger Med et, via le hub tangérois, Casablanca. Elle dessert également Agadir via le port de transbordement marocain sur le détroit de Gibraltar.

En matière de con-ro, à Marseille, Grimaldi et assure un départ tous les neuf jours vers Casablanca. Un port desservi également en sortie des bassins Est par CMA CGM toutes les semaines. Autre service reliant Marseille au Maroc, celui ouvert par La Méridionale. La ligne ropax de la filiale du groupe Stef assure aujourd'hui trois départs par semaine sur Tanger-Med. De plus, le grec Neptune Lines, lui, propose deux départs par semaine avec des car-carriers en sortie de Fos sur le hub tangérois.

En transbordement, MSC, le numéro un mondial du conteneur dessert Agadir une fois par semaine via son hub de Las Palmas à l'import et tous les seize jours via Anvers. Fos est également relié à Casablanca via Barcelone tous les quatorze jours à l'export et tous les dix jours à l'import via La Spezia.

Libye : une desserte redevenue stable

Après quelques années de services instables, la Libye est l'autre pays du Maghreb à être desservi de nouveau de manière constante en direct sortie de Marseille-Fos. En matière de con-ro, Messina offre un escale tous les treize jours à l'import de Misurata. Le transporteur maritime roulier propose également un départ à l'export tous les dix jours sur Tripoli via Gênes et tous les treize jours vers Misurata. Glenhallen, lui, offre un départ par mois au Terminal roulier Sud sur le port de Khoms.

En transbordement, Fos, selon le GPMM, dispose de six services hebdomadaires. CMA CGM en opère deux sur tous les ports libyens, l'un en sortie de Fos via Malte et l'autre depuis Marseille via Gênes, Barcelone, Istanbul et Malte.

MSC assure un départ à Fos par semaine vers les ports du pays via Gioia Tauro. Quant à Arkas et Sealand, ils les relient, via Istanbul pour l'un et via Algésiras et Port Saïd pour l'autre, Khoms et Misurata. Deux ports auxquels il faut ajouter Benghazi pour la filiale du groupe danois.

Pour le port de Marseille-Fos, le Maghreb est resté longtemps l'apanage des bassins Est. Avec la conteneurisation croissante de l'Afrique du Nord, Fos en a capté une partie.

Vincent Calabrèse

Vendredi 17 Juin 2022



Lu 66 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal