Marseille-Provence : la diversification a profité au trafic 2019


Avec ses nouvelles lignes, le fret traditionnel a été la vedette de l'année 2019 pour l'aéroport Marseille-Provence. Touché par les perturbations de décembre, l'express a vu sa croissance ralentir, ce qui a empêché la plateforme d'atteindre les 60.000 tonnes.


La diversification des lignes passagers à Marseille offre des nombreuses opportunités pour le fret © Camille Moirenc
La diversification des lignes passagers à Marseille offre des nombreuses opportunités pour le fret © Camille Moirenc
L'aéroport Marseille-Provence (AMP) a bien amélioré en 2019 son record de fret avionné, mais il a manqué d'un cheveu le cap des 60.000 tonnes.
Son responsable fret, Jean-Marc Boutigny justifie ce contre-temps par les grèves contre le projet de réforme de retraites "qui ont réduit l'activité économique en France", par le contexte international tendu et par quelques aléas climatiques en fin d'année alors que la plateforme affichait une progression de presque 8 % pour les trois premiers trimestres. L'aéroport d'Ajaccio a ainsi été fermé pendant une semaine, du 20 au 27 décembre, du fait des inondations provoquées par la tempête Fabien.
Dans ces conditions, le fret express a logiquement souffert, ses volumes finissant l'année avec une baisse mensuelle de 1,6 % comparé à un mois de décembre 2018 marqué par la crise des "gilets jaunes". Sa progression a été ramenée à 4,3 % sur l'année (52.620 tonnes) après neuf premiers mois pourtant très prometteurs.
Celle de DHL s'est limitée à 3,6 % pour 15.688 tonnes transportées et celle de Fedex à 2,6 % (11.148 t). Chronopost, qui opère des vols domestiques, a même vu son trafic décliner de 2,5 % (13.465 tonnes). Seul UPS a brillé, avec une hausse de 15,7 % (12.319 t).

Air Austral et Turkish en vedettes

Au contraire de l'express, le fret traditionnel a gardé le cap des trois premiers trimestres, accélérant même au cours des trois derniers mois puisque près d'un tiers des volumes de l'année a été traité dans cette période. La croissance, qui était de 5,7 % fin septembre, atteint 13,1 % sur l'ensemble de 2019, à 7.074 tonnes.
Les mois d'octobre, novembre et décembre ont vu les volumes progresser respectivement de 23 %, 44 % et 34 %, sous l'impulsion des nouveautés (principalement Ethiopian Airlines) et de la croissance d'Air Austral sur la période d'importation des litchis de La Réunion. Jean-Marc Boutigny se souvient que l'aéroport Roland-Garros de Saint-Denis avait été particulièrement affecté l'an dernier par les mouvements sociaux. La troisième compagnie de fret traditionnel d'AMP a cumulé 645 tonnes en 2019 (+ 15,8 %) mais cette progression devrait commencer à se stabiliser.

"Le fret traditionnel devrait être la locomotive de la croissance en 2020"


Le numéro un, Air Corsica, a encore marqué le pas l'an dernier (- 3 %, 1.783 tonnes). Si l'on ne tient compte que de ses vols tout cargo, Air Algérie a connu une progression de 9,3 %, à 1.479 tonnes, dont 85 % vers Hassi Messaoud et les champs d'hydrocarbures de sa région. Parallèlement, son fret de soutes a décru de 31 % (377 tonnes).
Quatrième opérateur non-expressiste sur Marseille-Provence, Turkish Airlines a poursuivi sa montée en puissance pour atteindre 572 tonnes (+ 18,8 %). Jean-Marc Boutigny s'attend à la voir encore progresser : "Turkish est très dynamique sur le fret, qui fait partie de sa stratégie de développement. De plus c'est la compagnie qui dessert le plus de pays, elle va partout. Elle bénéficie d'un hub de grande qualité et elle est compétitive". Le transfert vers le nouvel aéroport stambouliote en 2019 avait pourtant généré "une période de flottement que l'on ne verra pas cette année". Turkish Airlines touche Marseille deux fois par jour en hiver et trois fois en été en Boeing 737-800 et parfois en A330.
Toujours cinquième, Lufthansa a repris 42,3 % de volume (252 tonnes) grâce au retour d'un trafic de denrées périssables de Francfort.

Ethiopian levier de croissance

L'événement de 2019 aura été le lancement du Marseille-Addis-Abeba d'Ethiopian Airlines. La compagnie a terminé l'année avec un trafic de 204 tonnes en à peine six mois d'activité.
Grâce à son hub performant, son vaste réseau et sa flotte fournie et moderne, la première compagnie africaine est attendue à court terme comme un opérateur de premier plan pour Marseille-Provence. Ses connexions avec l'Afrique orientale, centrale et australe en B787 Dreamliner offrent des opportunités aux chargeurs.
L'été, le trafic est exclusivement tourné à l'export. Marseille récupère le fret de Paris dont les avions sont pleins de passagers et de leurs effets en cette saison.
Les exportations concernent principalement des biens de consommation vers les Comores, du matériel humanitaire en RDC (Lubumbashi), des médicaments au Rwanda et au Burundi, du matériel pétrolier en Tanzanie et des biens industriels au Niger et au Tchad. En hiver, les trafics sont équilibrés grâce aux importations d'herbes aromatiques.
Avec trois vols hebdomadaires elle aussi, la nouvelle ligne d'Air Sénégal vers Dakar lancée en décembre n'aura pas la même trajectoire mais constitue une ouverture sur la partie occidentale de l'Afrique.
Pilier central du trafic de marchandises à Marseille-Provence, le fret express semble à présent avoir trouvé une relative stabilité et les perspectives de croissance les plus intéressantes se trouvent ailleurs. "Le fret traditionnel a augmenté sa part de marché et il devrait continuer", estime Jean-Marc Boutigny. Il a représenté 11,8 % des volumes en 2019 (11 % en 2018 et 10,1 % en 2016).
"Les prévisions de croissance mondiales sont pessimistes, rappelle le responsable. Pour 2020, Air Sénégal, Ethiopian et dans une moindre mesure Aeroflot sont des leviers de développement que n'a pas le fret express. C'est le fret traditionnel qui devrait être la locomotive de notre croissance cette année".

Franck André

Vendredi 24 Janvier 2020



Lu 806 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 27 Novembre 2020 - 15:55 ​Ana prévoit une augmentation de capital

Vendredi 27 Novembre 2020 - 15:51 ​Corsair : un coup de pouce de l'État


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal