Marseille-Tunis : DFDS s'est adaptée "à l'évolution volumétrique du marché"


Quatre mois après avoir mis en place le ro-ro "Dark Futura" sur la ligne Marseille-Tunis, DFDS estime que cette opération ayant servi à introduire une hausse de capacité accompagne "la croissance du marché". Le transporteur maritime danois propose depuis 20 remorques de plus.


© Dirk Ingo Franke
© Dirk Ingo Franke
Sur la ligne historique Marseille-Tunis opérée en partenariat avec CMA CGM, la compagnie danoise DFDS ne se repose pas sur ses lauriers. Le transporteur maritime roulier a remplacé en février dernier le "Botnia Seaways", un ro-ro de d'une capacité de 120 remorques opéré depuis quatre ans et demi, par le "Dark Futura", un navire disposant de 20 remorques de plus.

Selon Jimmy Marolle, le directeur France et dirigeant de l'armateur scandinave, ce roulier battant pavillon danois est opéré par DFDS France et emploie dix-huit marins. Celui qui dirige aussi la "business unit" Méditerranée du transporteur maritime affirme que l'introduction de "ce nouveau roulier permet à la compagnie de s'adapter à l'évolution volumétrique du marché" Europe-Tunisie.

"Flux tendu pour les industries automobiles et textiles en Europe"


Cette ligne Marseille-Tunis, selon Jimmy Marolle, tire profit de deux principaux flux industriels : les pièces automobiles et les produits textiles. Les produits pharmaceutiques, ceux de l'industrie électronique et les pièces aéronautiques font partie des autres flux acheminés dans les remorques transportées dans les navires rouliers de ce service.

Un partenariat remontant à plus de vingt ans

Pour le directeur France de DFDS, l'intérêt du marché tunisien est de pouvoir assurer du "flux tendu pour les industries automobiles et textiles en Europe". Il souligne toutefois que le déséquilibre entre les entrées et sorties demeure sur la ligne puisque "la Tunisie exporte davantage qu'elle importe". Pourtant, cette ligne opérée dans le cadre d'un VSA (Vessel Sharing Agreement) avec CMA CGM continue de "bien fonctionner", estime-t-il.

Jimmy Marolle rappelle que le partenariat entre Marseille et Tunis remonte à plus de vingt ans, à l'époque de la compagnie Cetam (filiale de Höegh Autoliners), une liaison reprise par la suite par LD Lines, puis par DFDS. Un service trihebdomadaire qui, aux côtés de celui de la CTN, fait majoritairement partie aujourd'hui des cinq départs par semaine proposés à Marseille sur Tunis-Radès et Tunis-La Goulette, souligne-t-il.

Toujours en Méditerranée, après avoir ouvert des liaisons ferroviaires entre Sète et Calais, DFDS prévoit, selon lui, d'ouvrir pour 2022 un service Turquie-Royaume-Uni.
Pour le directeur Méditerranée de la compagnie danoise, cette initiative s'inscrit dans le cadre d'"une stratégie "door-to-door", dite écoresponsable, permettant de réduire de 75 % les émissions de gaz à effet de serre et de contourner le problème de pénurie de chauffeurs routiers".

Vincent Calabrèse

Jeudi 16 Juin 2022



Lu 28 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal