Matières premières : le palladium pulvérise les 2.500 dollars


Le palladium a poursuivi la semaine dernière son incroyable ascension, atteignant de nouveaux records et des niveaux jamais vus pour un métal précieux.


Le palladium a poursuivi la semaine dernière son incroyable ascension © North American Palladium
Le palladium a poursuivi la semaine dernière son incroyable ascension © North American Palladium
Vendredi 17 juin, il a ainsi atteint 2.530,60 dollars, soit une augmentation de plus de 9 % sur la séance, après avoir déjà dépassé la veille le record de 2008 du platine (2.300 dollars). Et mi-décembre, il avait déjà battu le sommet historique de l'or. La demande est "robuste" tandis que l'offre "reste contrainte" avec une augmentation peu probable à court terme, ont souligné les analystes d'UBS pour expliquer cette incroyable hausse. De plus, selon eux, même si la possibilité d'un remplacement par le platine augmente, il ne faut pas s'attendre à la voir se matérialiser avant plusieurs années, et même dans ce cas "la montée en puissance se fera progressivement".
Le platine, qui a souffert ces dernières années, a retrouvé des couleurs et atteint jeudi 1.041,71 dollars l'once, un niveau plus vu depuis septembre 2016. Cette hausse pourrait provenir d'une contagion de la part du palladium et avoir été alimentée par "des achats spéculatifs, vu que le marché du platine – contrairement à celui du palladium – connaît un surplus d'offre", a expliqué Daniel Briesemann, analyste pour Commerzbank. Les deux métaux sont utilisés dans la production de véhicules, à essence pour le palladium et diesel pour le platine. Ces dernières années, le premier a donc profité de la désaffection des consommateurs pour le diesel, au détriment du second.
Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de palladium valait 2.526,75 dollars vendredi, contre 2.118,71 dollars le vendredi précédent à la clôture. L'once de platine valait pour sa part 1.017,01 dollars, contre 979,32 dollars à la fin de la semaine précédente. Quant à l'or, il s'échangeait à 1.554,88 dollars l'once sur le London Bullion Market, contre 1.562,34 dollars le vendredi précédent.

Le cuivre porté par l'optimisme

Le cours du cuivre a atteint un plus haut en huit mois et demi cette semaine, soutenu par les importations chinoises et la signature de l'accord commercial de "phase 1" avec les États-Unis. Le prix du métal rouge a culminé à 6.340,50 dollars la tonne jeudi, un niveau plus vu depuis le 1er mai 2019. "L'optimisme règne toujours sur les marchés des métaux", a commenté Daniel Briesemann, de Commerzbank. "Les importations et exportations chinoises de cuivre pour le mois de décembre ont augmenté de façon significative, plus qu'attendu", a-t-il ajouté. Les douanes ont ainsi indiqué une hausse de 527.000 tonnes des importations de cuivre pour le dernier mois de l'année 2019, "soit 23 % de plus sur un an et un plus haut depuis mars 2016", toujours selon l'analyste.
La trêve entre la Chine – grande consommatrice de cuivre – et les États-Unis, matérialisée mercredi par un accord commercial, favorise l'optimisme des marchés sur le niveau de la demande et soutient les cours des matières premières industrielles. Les chiffres de la croissance chinoise publiés vendredi, qui a ralenti à 6,1 % en 2019, ne l'ont pas enrayée. Sur le London Metal Exchange, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 6.288 dollars vendredi, contre 6.198 dollars le vendredi précédent à la clôture.

Reprise du cacao

Les cours du cacao ont connu une nette accélération depuis le début de l'année et particulièrement la semaine dernière, avec un niveau record depuis plus de trois ans à Londres. La tonne de cacao pour livraison en mars a atteint 2.003 livres sterling vendredi, un prix plus vu depuis la fin du mois de novembre 2016. À New York, elle est montée vers la même heure à 2.793 dollars, un sommet depuis mai 2018. Ce sont "les fonds et autres spéculateurs qui achètent", a commenté Jack Scoville, analyste chez Price Group. "Avec un contexte macroéconomique favorable, les prix pourraient monter" sur l'année 2020, a de son côté estimé Samuel Burman, de Capital Economics. À Londres, la tonne de cacao pour livraison en mars valait 2.002 livres sterling, contre 1.880 livres sterling le vendredi précédent. À New York, la tonne pour livraison en mars valait 2.788 dollars, contre 2.589 dollars sept jours plus tôt.

Benoît Pelegrin

Lundi 20 Janvier 2020



Lu 413 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal