Matières premières : le zinc au plus bas, l'or à un plateau


Le cours de l'or est resté "relativement élevé" la semaine dernière, tandis que "les inquiétudes concernant l'impact du coronavirus sur l'économie mondiale assurent un environnement favorable" pour le métal jaune, a expliqué Han Tan, analyste chez FXTM.


© DR
© DR
Considéré comme une valeur refuge, l'or a tendance à s'apprécier en période d'incertitudes politiques ou économiques. Sur le London Bullion Market, l'once d'or valait 1.581,60 dollars vendredi 14 février, contre 1.570,44 dollars le vendredi précédent à la clôture. Début janvier, il avait dépassé les 1.600 dollars pour la première fois depuis 2013.

Le zinc prend l'eau

Le zinc a touché lundi 10 février un plus bas depuis juillet 2016, à 2.117 dollars la tonne, pénalisé par les craintes pesant sur la croissance chinoise dont l'industrie est particulièrement gourmande en métaux de base. Il avait amorcé une reprise au début de mois de décembre, stoppée nette dans la seconde partie du mois de janvier, alors que la Chine prenait des mesures drastiques afin d'enrayer la propagation de l'épidémie, comme des restrictions de déplacements et le confinement de plusieurs dizaines de millions de personnes.
"Le manque de réels stocks de zinc a contribué à soutenir les prix ces dernières années, en dépit d'un surplus de l'offre et d'une production croissante en Chine", a rappelé Wenyu Yao, analyste chez ING. "Mais ces dernières semaines, des signaux indiquent que la tendance est en train de changer", a-t-elle ajouté, dont les niveaux de stocks du London Metal Exchange (LME) et du Shanghai Futures Exchange en forte augmentation. "Ce n'est pas la propagation de l'épidémie qui a causé ce tournant, elle l'a juste accéléré", a complété Wenyu Yao.
Sur le London Metal Exchange, la tonne de zinc pour livraison dans trois mois s'échangeait à 2.152 dollars vendredi, contre 2.145 dollars le vendredi précédent à la clôture.

Le sucre un pas en arrière

Les cours du sucre blanc et du sucre brut étaient orientés en légère baisse la semaine dernière, malgré un marché attendu en déficit mais à un degré moindre que la saison précédente. "La plupart des observateurs s'attendent à un déficit de l'offre sur le marché" pour la prochaine saison, mais "beaucoup plus faible que les 7 millions de tonnes" de 2019-2020, a rapporté Michaela Helbing-Kuhl, analyste de Commerzbank. En cause, l'analyste pointe une "augmentation significative" de la production de certains pays, comme l'Inde et le Brésil.
À Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en mai valait 412,70 dollars, contre 416,20 dollars le vendredi précédent à la clôture. À New York, la livre de sucre brut pour livraison en mai valait 14,60 cents à la même heure, contre 14,69 cents sept jours auparavant.

AFP

Lundi 17 Février 2020



Lu 436 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal