MedPorts Forum : la Méditerranée se projette dans un schéma redimensionné


En organisant la seconde édition du MedPorts Forum, les ports de Méditerranée ont assuré leur promotion dans le transport maritime mondial. Ils se sont projetés sur des axes Nord-Sud et Est-Ouest en songeant aux gisements de trafic que recèlent l'Afrique subsaharienne et l'Asie, avec les nouvelles routes de la soie (Obor).


© Vincent Calabrèse
© Vincent Calabrèse
La création de MedPorts association, le 8 février à Marseille, regroupant une vingtaine de ports méditerranéens, a constitué l'élément phare d'un second MedPorts Forum, organisé à Marseille les 7 et 8 février derniers.
Celui-ci a permis de mettre en commun une stratégie de développement. La première partie des échanges aura donné aux ports de l'Europe du Sud l'occasion de réaffirmer leur vocation de "gateways" vis-à-vis des ports du continent africain.

© Vincent Calabrèse
© Vincent Calabrèse
Car l'Afrique subsaharienne constitue toujours un gisement de trafic pour les ports méditerranéens. Reprenant les chiffres 2016 de CTS, Paul Tourret, directeur de l'Isemar, a indiqué que les flux conteneurisés en provenance d'Europe du Nord sur l'Afrique de l'Ouest ont représenté plus du double de ceux expédiés par les ports de Méditerranée occidentale et de Méditerranée orientale. Ainsi, l'Afrique de l'Ouest a importé 567.000 EVP nord-européens contre 275.000 EVP ouest-méditerranéens et 158.000 EVP est-méditerranéens.
En Afrique du Sud, le marché est largement dominé par l'Europe du Nord puisque 346.000 EVP ont été importés en provenance de ces ports. En revanche, 75.000 EVP ont été enregistrés en sortie de Méditerranée occidentale et 40.000 EVP seulement sont arrivés en provenance de Méditerranée orientale.

"Le Maghreb, une nouvelle porte de l'Afrique subsaharienne"

Pour les portuaires d'Afrique du Nord, c'est le Maghreb qui doit jouer un véritable rôle d'interface vis-à-vis de l'Afrique subsaharienne. Les Tunisiens sont convaincus que "la Méditerranée doit être la porte de l'Afrique". Ils soulignent en outre l'existence d'un service de ligne régulière quotidien entre la Tunisie et Marseille.
Pour le Marocain Mustapha El Khayat, président de l'Amlog, "des efforts ont été faits au Maghreb et en Égypte. Mais des problèmes d'infrastructures subsistent toutefois". Selon lui, au plan routier, "des solutions ont été proposées mais il reste des efforts à faire en matière de fluidité". Au plan ferroviaire, le Royaume chérifien a créé une agence. Et d'ajouter : "Des efforts ont été faits en matière de formalités douanières mais il reste à en fournir. Un programme de dématérialisation totale a été annoncé en février 2017 au Maroc". En somme, le Maghreb présente encore des carences pour devenir le "gateway" méditerranéen de l'Afrique.
Autre piste de redimensionnement pour les ports méditerranéens à l'échelle mondiale, l'axe Est-Ouest. Les nouvelles routes de la soie constituent une autre opportunité de développement. Le projet "one belt, one road" (Obor ou belt and road), l'initiative lancée par la Chine, est coordonnée à "la stratégie du made in China 2025".

"Le belt and road, une stratégie coordonnée au made in China 2025"


Après avoir rappelé les investissements de l'armateur chinois Cosco dans les ports méditerranéens, le directeur de Cooperans-OborEurope, Sébastien Goulard, explique : "L'objectif (de l'Empire du milieu) est d'exporter des produits innovants, ses normes et ses standards. La croissance ralentit (…) Le pays traverse un changement industriel. Il y a d'autres pays traversés par le belt and road qui subissent des changements". Et d'ajouter : "Toutes les provinces chinoises ont décidé de s'y connecter".
Évoquant l'évolution de l'économie africaine, le consultant estime que l'Éthiopie, par exemple, a connu en 2016 une croissance de 7,6 %. Selon lui, cette nation fait partie des cinq premiers pays d'Afrique en termes d'investissements directs étrangers (IDE). Il explique que le groupe chinois China Merchants et des actionnaires de la région de Dalian (Nord de la Chine) ont pris des participations dans le port de Djibouti.
À Marseille, la présidente du directoire du Grand Port maritime, Christine Cabau-Woehrel, souffle : "Nous, les ports méditerranéens, nous devons nous intégrer dans un rôle sans cesse en mouvement". Que ce soit sur l'axe Nord-Sud ou Est-Ouest, les membres de l'association MedPorts devraient se rencontrer régulièrement pour se tenir au courant des nouvelles opportunités de développement.

Vincent Calabrèse

Mardi 13 Février 2018



Lu 703 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy