MedPorts association, un nouveau cadre collaboratif pour les ports de Méditerranée


Une vingtaine de ports méditerranéens ont adhéré, ce 8 février 2018, à Marseille à l’association MedPorts. Portée sur les fonts baptismaux par le port de Marseille, cette association, lancée au terme de deux jours de débats dans la cadre de MedPorts Forum, vise à jeter les bases d’une collaboration sur des problématiques communes.


© Nathalie Bureau du Colombier
© Nathalie Bureau du Colombier
Immigration clandestine, pollution maritime, avitaillement au gaz, formation… Les ports de Méditerranée qui ont pris l’habitude, depuis 2016, de se retrouver à Marseille lors du MedPorts Forum ont décidé d’aller plus loin en créant une structure. "L’association a Marseille pour siège. Nous allons élire un bureau, définir le budget avant de décider des thèmes sur lesquels nous allons travailler en priorité. Par exemple, cela peut concerner l’avitaillement des navires au GNL", explique Christine Cabau-Woehrel, présidente du directoire du port de Marseille-Fos, qui porte ce projet depuis 2016.

Désenclaver les régions subsahariennes

D’ores et déjà, les ports algériens (Arzew, Bejaïa, Skikda), tunisiens (via l’OMMP), espagnols (Valence et Algésiras), italiens (Civitavecchia, Venise) ont répondu présent tout comme Damiette, Malte, Koper, Durres et Beyrouth. En France, Toulon et Bastia ont rejoint l’association qui pourrait rapidement s’agrandir aux ports marocains, à Tarragone, à la Turquie (Marport), à Sète et à Monaco. "Les ports algériens espèrent ainsi améliorer la sécurité maritime, l’informatique, les données climatiques, désenclaver les régions subsahariennes et endiguer l’immigration clandestine qui génère tant de drames humains en Méditerranée", ont indiqué Mouilatt Lakhar et Tanfour Imad, respectivement présidents des ports d’Arzew et Skikda. Pour le président de Serport, Mohamed Yassine Hafiane, les ports de la rive Nord peuvent nous aider à former les jeunes de la rive Sud. Chaque port verse une cotisation annuelle de 4.000 euros. Deux grands absents à cette signature, Gênes et Barcelone. Ces deux grands ports méditerranéens sont pourtant associés à Marseille depuis de nombreuses années au sein d’Intermed Gateways. Les voies de la coopération sont parfois impénétrables…

Nathalie Bureau du Colombier

Jeudi 8 Février 2018



Lu 586 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Février 2018 - 14:40 Au large de Lorient, un bateau à moteur "vole" €


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse