Mieux intégrer le fret urbain


Le transport de marchandises, source de nuisances pour les villes, est aussi indispensable à leur développement économique, selon le Centre d'analyse stratégique (CAS) qui propose, dans une étude publiée lundi 2 avril, des pistes pour un fret urbain plus efficace et mieux intégré à la ville.


Mieux intégrer le fret urbain
La "logistique urbaine" constitue la dernière étape du parcours (aussi appelée "le dernier kilomètre") mais elle peut représenter jusqu'à 20 % du prix global de transport en raison de ses "contraintes foncières, d'espace, de congestion sur voirie, économique, environnementale", relève le CAS. Dans la plupart des villes françaises, le transport de fret représente en moyenne 20 % du trafic, 30 % de l'occupation de la voirie et 30 % des émissions de gaz à effet de serre. En France, le transport et la logistique représentent en moyenne 8 à 12 % du chiffre d'affaires des entreprises et 10 % de la valeur des produits. Selon le Centre, "les impacts sont donc très importants" au niveau spatial (occupation de l'espace urbain), environnemental (pollution, bruit, etc.) ou social (conflits avec les chauffeurs-livreurs). Des effets qui devraient être amplifiés, estime-t-il, par le fort développement attendu du commerce électronique dans les prochaines années.

Une série d'initiatives

L'étude souligne en outre que "le transport de marchandises en ville a été pendant longtemps sous-estimé par les politiques territoriales de déplacements, davantage focalisées sur le transport des personnes". Elle présente une série d'initiatives offrant, pour certaines, des approvisionnements par des modes de transports alternatifs à la route (ferroviaire, fluvial) et, pour d'autres, des travaux de recherches et d'innovation constituant des pistes de solution d'avenir.

«Voyageurs et fret doivent devenir complémentaires»


Le premier exemple est celui de la halle Gabriel-Lamé de Paris-Bercy, approvisionnée depuis 2007 cinq jours par semaine par un train de 17 wagons de marchandises, soit 250 trains par an, exploités par une filiale de la SNCF (VFLI) pour le compte de Monoprix. Le dispositif remplace 12.000 camions pour l'approvisionnement de 95 magasins à Paris et en proche banlieue, réduisant de 50 % les émissions de polluants par rapport à la situation antérieure, soit 337 tonnes de CO2, selon l'Ademe. Autre exemple décrit par l'étude, celui de la ville d'Utrecht (Pays-Bas) où un bateau de petite taille (inférieur à 20 m de long et équipé d'une grue) livre des fûts de bière à des établissements du centre-ville et récupère en retour tonneaux vides et emballages. À Paris, l'enseigne de distribution Franprix (filiale du groupe Casino) vient d'annoncer qu'elle livrerait par voie fluviale, à partir de septembre 2012, 80 magasins en produits alimentaires.
Le CAS évoque également une autre piste qui consiste, elle, à combiner tramway et "tramfret" comme c'est le cas à Zurich (Suisse) où des wagons destinés au ramassage des déchets et des encombrants circulent, une fois par mois, sur les vois réservées aux voyageurs. "Les modes de transports existants, voyageurs et fret, doivent devenir complémentaires", conclut le CAS qui assure que "les expérimentations citées ouvrent de nombreuses possibilités pour le développement de la logistique urbaine moyennant une dépense publique modeste". La note de synthèse est consultable dans son intégralité sur le site www.strategie.gouv.fr

AFP

Mardi 3 Avril 2012


Tags : fret urbain



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy