MoryGlobal : l'actionnaire a "fait défaut"



© CFDT
© CFDT
Le ministre du Travail, François Rebsamen, a insisté mercredi 1er avril sur la responsabilité d'Arcole dans la faillite du transporteur MoryGlobal, assurant que ses 2.150 salariés bientôt licenciés bénéficieraient d'un accompagnement "exceptionnel" de la part de l'État. Le tribunal de commerce de Bobigny a mis en liquidation mardi 31 mars l'ancien numéro deux français de la messagerie, né il y a un an de la faillite de Mory Ducros. Le 26 mars, les ministres concernés par le dossier avaient déjà accusé le groupe de ne pas avoir "redressé l'entreprise, en dépit du soutien sans précédent apporté par les pouvoirs publics", au moyen d'un prêt de 17,5 millions d'euros. François Rebsamen, le secrétaire d'État aux Transports, Alain Vidalies, et le ministre de l'Économie, Emmanuel Macron, demandaient à Arcole industries "d'assumer ses responsabilités d'actionnaire et de contribuer au financement du plan de sauvegarde de l'emploi". Les syndicats réclament un plan social à la hauteur de celui proposé en 2014, lorsque 2.800 salariés de Mory Ducros avaient déjà été licenciés. "L'État ne peut être indifférent à un tel drame social donc un dispositif exceptionnel sera mis en place", a ajouté François Rebsamen. "Nous allons accompagner chaque salarié jusqu'à ce qu'il retrouve un emploi", a-t-il dit. Chaque salarié se verra proposer un contrat de sécurisation de l'emploi, lui garantissant d'être accompagné avec 92 % de leur salaire antérieur pendant un an, et s'il retrouve un emploi moins bien rémunéré une "compensation", a indiqué le ministre du Travail. Les représentants du personnel devaient être reçus jeudi 2 avril par des conseillers ministériels, afin d'obtenir des précisions sur le dispositif d'accompagnement. Mais la rencontre a été reportée "d'un commun accord" avec les syndicats, a précisé le cabinet d'Alain Vidalies, qui assure qu'elle "sera reprogrammée dans les plus brefs délais".
Par ailleurs, le Parti Socialiste a appelé mercredi 1er avril à engager diverses mesures d'aide aux 2.150 salariés bientôt licenciés du transporteur MoryGlobal et à examiner les moyens d'assurer un plan de reconversion du site. Le PS "demande qu'une négociation s'engage rapidement afin de donner aux salariés garanties et moyens pour sortir de cette situation : indemnisations, formations et reconversions professionnelles, assurances santé". Le PS "appelle également à étudier toutes les solutions afin de mettre en place un plan de reconversion du site", ajoutent Corinne Narassiguin, porte-parole du parti, et Joël Carreras, secrétaire national adjoint du PS aux Transports. Selon eux, la faillite du transporteur traduit "un dysfonctionnement majeur du dialogue social". "Arcole industries ne peut s’exempter de ses responsabilités dans l'échec du redressement de cette entreprise, alors qu'il a bénéficié d'un soutien conséquent des pouvoirs publics. L’actionnaire majoritaire ne peut se limiter comme il le fait pour l’instant à la mise en cause de telle ou telle organisation syndicale", poursuit le document.

AFP

Jeudi 2 Avril 2015



Lu 180 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy