Multiregio : solution logistique pour un nouveau souffle sur le bassin Rhône-Saône


Le projet Multiregio a été présenté mercredi 13 octobre, lors du salon Riverdating. En gestation depuis plusieurs années, cette entreprise fluviale innovante doit voir son premier navire circuler en 2024.


Eurexpo Lyon accueille les salons Riverdating et Pollutec © Pierre Lemerle
Eurexpo Lyon accueille les salons Riverdating et Pollutec © Pierre Lemerle
Continuer à développer le transport fluvial et ferroviaire via une massification du transport de marchandises. C’est tout l'enjeu du projet Multiregio, présenté le mercredi 13 octobre à Eurexpo Lyon, lors du Riverdating, salon professionnel de la logistique fluviale.

Devant les principaux acteurs du bassin Rhône-Saône (Medlink Ports, le port de Marseille-Fos, la Compagnie nationale du Rhône, Voies navigables de France, etc.), cette solution innovante a pu être détaillée. Son but, présenter une offre logistique multimodale et intégrée permettant de se rendre d’un point A à un point B de façon décarbonée et compétitive.

Pour cela, 20 barges de 500 tonnes doivent être construites dont 12 automotrices (45 mètres sur 5,70 mètres) et 8 non motorisées. Les automoteurs seront pilotés par une seule personne, relevée toutes les 8 à 10 heures aux écluses pour optimiser les coûts. Ces barges pourront s’accoupler ou se séparer facilement. "L’idée est d'avoir des marchandises différentes d’une barge à l’autre", précise Jérôme Aubry, directeur recherche, développement et innovation de Vinci Construction. Un facteur qui devrait faciliter le retour à plein des barges.

Dans la conception, ces navires seront munis de moteurs diesels électriques fonctionnant aux biocarburants et disposeront d’un espace pour installer des batteries et un moteur à hydrogène. "Tous les ports ne possèdent pas encore de bornes de recharges", rappelle à ce propos Jérôme Aubry.

Un investissement de 17,1 millions d’euros

Plus légères que des gabarits Freycinet, elles auront un moindre enfoncement et ne disposeront, notamment, pas d'un habitat à bord. Un point particulièrement positif pour le port d’Arles. Son directeur, Benoît Ponchon, verrait bien ces dernières emprunter le canal du Rhône à Sète. Un aspect technique également important pour VNF qui veut éviter de coûteux travaux de dragage.

Plusieurs chantiers ont été approchés aux Pays-Bas et en France pour des constructions sur douze ans. Pour l'heure, les promoteurs du projet cherchent à toucher principalement les chargeurs des secteurs du BTP et de l’agroalimentaire, fortement implantés autour du bassin. Ses quatre actionnaires (Axéréal, la coopérative agricole Noriap, Vinci et Eiffage) appartiennent à ces secteurs d'activité.
"L’idée serait de monter autour de sept actionnaires", commente Jérôme Aubry. Ces derniers participeront à un investissement d’un coût global de 17,1 millions d’euros, financé à hauteur de 8,1 millions d’euros par l'Ademe.

Remplir les navires au retour

"Ils bénéficieront d'un effet levier important, commente Jérôme Aubry. Cette offre est jusqu’à 25 % moins chère sur le gabarit intermédiaire". Encore une fois, l'enjeu sera de remplir les navires au retour. À cette fin, les actionnaires s’engagent à générer des flux fluviaux. En contrepartie, ils bénéficieront d’un rabais de 10 % sur les services de Multiregio. "Le fait d'avoir des industriels est assez structurant dans le projet", complète Nicolas Bour, président d'ATIL Europe.

Les ports seront sélectionnés suivant leur engagement dans les énergies renouvelables, leurs capacités multimodales, etc. "Multiregio amène un souffle nouveau sur le bassin, se félicite Pierre Meffre, directeur de la valorisation portuaire chez CNR. Des chargeurs, on en trouve. Des bateaux, c'est parfois plus compliqué. On va pouvoir vous aider à chercher des chargeurs".

Retardée par la crise, la création de l'entreprise est prévue pour janvier 2022. Le premier navire doit être livré en janvier 2024. Un appel d’offres va être lancé pour trouver des opérateurs logistiques sur le bassin Rhône-Saône mais aussi sur les secteurs de Seine-Escaut, Seine Aval et Seine Paris.

Pierre Lemerle

Jeudi 14 Octobre 2021



Lu 1002 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal