Naufrage de l’"Estonia" : un rapport confirme un défaut sur la porte de proue


Le naufrage du ferry "Estonia" en mer Baltique en 1994, l’un des plus meurtriers du XXe siècle, n'a pas été provoqué par une explosion ou une collision, contrairement aux conclusions d'un récent documentaire.


Une partie de l'épave de l'Estonia, peu après le naufrage © DR
Une partie de l'épave de l'Estonia, peu après le naufrage © DR
Selon un nouveau rapport d'enquête publié le 23 janvier par les autorités suédoises, estoniennes et finlandaises, le naufrage de l’"Estonia", survenu en 1994 en mer Baltique, est dû à un défaut sur la porte levante à la proue du navire, lequel n'aurait pas dû être autorisé à prendre la mer. La révélation dans un documentaire de 2020 d'un grand trou dans la coque de l'épave jusqu'ici inconnu avait déclenché de nouvelles inspections sous-marines en 2021.

L'épave du ferry estonien est un sanctuaire pour les 852 victimes du naufrage, dont les corps se trouvent pour beaucoup encore à bord. Le navire de 155 mètres de long, construit en Allemagne, avait sombré très rapidement de nuit le 28 septembre 1994, environ à mi-chemin de sa liaison entre Stockholm et Tallinn. Seules 137 personnes avaient survécu.

Si une inspection appropriée de la porte de proue avait eu lieu, "les défauts de sa construction auraient été découverts, et l'accident n'aurait probablement pas eu lieu", selon le nouveau rapport, présenté comme encore "préliminaire". "Sur la base des éléments réunis jusqu'ici, il n'y a pas de signe d'une explosion au niveau de la proue" ni "de collision avec un vaisseau ou un objet flottant", conclut-il.

Trou dans la coque

Une commission d'enquête internationale avait déjà conclu en 1997 à une déficience du système de verrouillage de la porte escamotable de proue de l'Estonia, ce qui avait permis à l'eau de s'engouffrer très rapidement. Mais un documentaire diffusé en septembre 2020 par Discovery Channel ("Estonia : l'énigme d'un naufrage") avait mis en doute la version officielle.

Des images filmées par un sous-marin télécommandé en dépit de l'interdiction d'approcher l'épave avaient dévoilé un trou de quatre mètres dans la coque, jusque-là inconnu.

Selon des experts cités dans le documentaire, seule une force massive venue de l'extérieur aurait pu provoquer une telle brèche.
Selon le rapport officiel, il est probable que ce trou soit dû à l'impact avec le fond. "L'emplacement de l'affleurement rocheux sous la coque correspond à l'emplacement de la déformation", souligne-t-il.

Les survivants et les proches des victimes avaient pour beaucoup contesté les conclusions du premier rapport d'enquête et se sont battus pendant plus de vingt ans pour rouvrir le dossier.

AFP

Mardi 24 Janvier 2023



Lu 627 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Février 2023 - 11:41 2022 en hausse de plus de 50 % à Tanger Med


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal