Neoline : un projet de navires à propulsion vélique sur le transatlantique


Neoline, qui prévoit d'ouvrir dès 2021 une ligne transatlantique avec deux navires rouliers à propulsion à voile en sortie de Saint-Nazaire et Bilbao, va se concentrer sur le double créneau du fret roulant et du conventionnel.


© Neoline
© Neoline
Dès 2021, la compagnie Neoline, créée en 2015 à l'initiative d'un groupe d'officiers de la marine marchande, va concrétiser son projet avec l'ouverture d'un service bimensuel reliant les ports de Saint-Nazaire et Bilbao à Charleston, Baltimore puis Saint-Pierre et Miquelon sur le trajet retour vers la France. Une ligne régulière opérée par deux navires pilote de 136 mètres à propulsion vélique dotés de 2 rampes de chargement. Ils pourront embarquer des colis de taille et de conditionnement très divers.

"Le soutien de Renault, Beneteau et Manitou"


Présentant le projet le 27 mars à Paris, lors de la 36e édition de la SITL, Jean Zanuttini, le directeur général de Neoline, a expliqué que ces navires à voile vont permettre de réduire de 80 à 90 % leur consommation par rapport à des navires à propulsion classique.
"On va démarrer dans le fret spécialisé, à savoir dans le ro-ro et le conventionnel", a-t-il annoncé. Selon l'entreprise, les deux navires pourront en effet embarquer des lots légers, mais également des colis hors gabarit, mesurant jusqu’à 9,8 mètres de haut, pesant 200 tonnes et ne nécessitant pas d'équipement de levage. Leur capacité d'emport unitaire s'élèvera à 1.500 mètres linéaires ou 500 voitures en matière de ro-ro, de 280 EVP, et 5.000 tonnes en conventionnel.

Les tarifs à l'abri des fluctuations des BAF

Au plan tarifaire, avec la propulsion vélique, la société indique ne pas être obligée de faire subir à leurs clients les fluctuations des Baf. Elle estime également que leurs taux de fret ne subiront pas l'impact de l'entrée en vigueur au 1er janvier 2020 de la nouvelle réglementation de l'OMI en matière de réduction de la teneur en soufre dans les carburants.
Pour son projet innovant, sortant des sentiers battus, Neoline n'a pas voulu privilégier le conteneur et voir le jour au Havre, à Barcelone ou Valence, où il aurait été beaucoup plus exposé à la concurrence. La société a préféré s'engouffrer sur le double créneau du conventionnel et du ro-ro (deux secteurs plus lucratifs), et ouvrira sa ligne dans des ports d'Europe de l'Ouest où la concurrence ne fait pas rage sur la desserte de l'Amérique du Nord. Car il va proposer des départs beaucoup moins fréquents. En effet, avec ses deux navires, il assurera deux rotations mensuelles seulement.
Preuve que le projet a attiré l'attention de certains industriels, le groupe Renault, Beneteau mais aussi Manitou ont apporté leur soutien à Neoline. Ils sont tous trois présentés aujourd'hui comme des partenaires.

Vincent Calabrèse

Mercredi 17 Avril 2019



Lu 1516 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 16 Mai 2019 - 13:10 Au Havre, le conventionnel reste stable


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy