Net rebond du transport routier de marchandises en Europe


Le transport routier de fret a progressé de 6,5 % en tonnes-kilomètres dans l’Union européenne en 2021, selon Eurostat. L’Allemagne a été son premier marché domestique, la France son troisième. Les transporteurs polonais ont été leaders, grâce à leur forte présence à l’international.


© Everoad
© Everoad
Exprimé en tonnes-kilomètres (tk), le trafic routier de marchandises avait diminué de 0,9 % en 2020 au sein de l’Union européenne. Pour Eurostat, la direction chargée de fournir des statistiques à la Commission européenne, cette baisse était due aux mesures de confinement, mises en œuvre par les États membres pour lutter contre la pandémie de la Covid.

En 2021, le transport routier de fret a rebondi. Selon Eurostat, il a progressé de 6,5 % en tk pour atteindre 1.921 milliards de tk (+ 5 % en tonnage à 13.688 millions de tonnes). Les trajets nationaux effectués au sein des 27 États membres ont représenté près des deux-tiers de ce volume (61,3 %) et ont progressé de 6,3 %. En 2020, ils s’étaient contractés de 0,8 %.

Le rebond a été plus important pour les flux routiers internationaux. Ces derniers ont augmenté de 8,1 % en 2021 et ont représenté un quart (25,2 %) du trafic routier total dans les 27 États membres. En 2020, ces flux internationaux avaient diminué de 3,7 %. Les statistiques d’Eurostat distinguent aussi les trafics routiers avec des pays tiers (non membres de l’Union européenne) et le cabotage. Ces deux activités ont représenté 13,5 % des tk produites en 2021 au sein de l’Union. Elles ont progressé respectivement de 4,4 % et de 6,7 % l’an passé.

La France quatrième pavillon européen

Cinq pays ont concentré plus de 70 % du trafic routier de marchandises en 2021, exprimé en tonnage et en tk : l’Allemagne, la France, l’Espagne, la Pologne et l’Italie. Les transporteurs originaires de ces pays ont traité plus des deux-tiers des tk produites l’an passé au sein de l’Union. Le pavillon polonais est arrivé en tête avec une part de marché de 19,8 %.

Il doit cette pole position à sa domination dans les flux internationaux, explique Eurostat : "65 % des transports routiers réalisés en 2021 sous pavillon polonais étaient des transports internationaux (30 %) et des transports avec pays tiers ou du cabotage (35 %)".

Le pavillon allemand s’est classé au deuxième rang avec 16 % de parts de marché, grâce à l’importance de son marché domestique et au maintien de ses positions à l’international. Ont suivi les transporteurs espagnols (14,1 %) profitant d’un marché national dynamique et d’une forte activité à l’international (2e après la Pologne). Quant à la France (9 %) et à l’Italie (8 %), leur présence dans le top 5 européen est due à l’importance de leurs marchés domestiques respectifs.

Tchéquie, Roumanie et Lituanie en forte croissance

Classés sur la base des tk produites, l’Allemagne, l’Espagne, la France, la Pologne et l’Italie ont été les cinq premiers marchés domestiques routiers dans l’Union européenne en 2021. Le classement par pavillon des flux internationaux, échanges avec des pays tiers et cabotage inclus, place la Pologne en tête devant l’Espagne, la Lituanie, la Roumanie et l’Allemagne.

Avec la Tchéquie, la Lituanie et la Roumanie ont enregistré une très forte croissance du poids de leur pavillon à l’international au cours des dernières années, souligne Eurostat. Les parts de marché des transporteurs tchèques, roumains et lituaniens s’élèvent à 3 % chacun dans l’Union européenne. Ils s’y classent désormais entre la 7e et la 9e position, flux routiers nationaux et internationaux confondus.

Érick Demangeon

Mardi 8 Novembre 2022



Lu 1909 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Janvier 2023 - 15:55 Les priorités de l’OTRE pour l’année 2023


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide




































 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal