Nomination de Jacques Rapoport à la tête de RFF



© RFF/Peter ALLAN
© RFF/Peter ALLAN
Le Parlement a donné son feu vert mercredi 12 décembre à la nomination de Jacques Rapoport à la tête de Réseau ferré de France (RFF), qui sera chargé de mener le rapprochement de RFF avec la SNCF. Jacques Rapoport souhaite contribuer par son action à "garantir l'excellence ferroviaire" française au moment où le secteur, en pleine réforme, affronte des défis techniques, financiers et commerciaux. "Notre réseau a vieilli, c'est un actif public de toute la nation et nous sommes redevables de la pérennité de ce patrimoine", a déclaré Jacques Rapoport qui était auditionné par la commission du développement durable du Sénat dans le cadre du processus de sa nomination. M. Rapoport a évoqué la nécessité des travaux de maintenance et de rénovation en cours sur le réseau ferré et insisté sur les développements à opérer compte tenu de l'augmentation constante des besoins de transports des populations.
Autre grand défi, selon lui, le financement du système actuellement déséquilibré et dont la dette d'environ 38 milliards d'euros (SNCF et RFF réunis) s'accroît chaque année de 1,5 milliard d'euros. "Nous avons à résoudre cette grave crise financière et il faut parallèlement se préparer à l'ouverture à la concurrence" pour la transport national des voyageurs, voulue par Bruxelles en 2019. "Compte tenu de l'ampleur du système ferroviaire, 2019 c'est demain et c'est donc aujourd'hui qu'il faut se préparer à la concurrence avec comme objectif le fait que l'excellence française doit l'emporter", a déclaré le dirigeant qui a dit vouloir inscrire son action dans ce cadre.
Jacques Rapoport, directeur général adjoint de La Poste, a été proposé à la présidence de RFF par le gouvernement, où il sera l'un des hommes-clés de la réforme du rail français. Après son audition au Sénat, il a été auditionné par la commission du développement durable de l'Assemblée nationale et devrait être ensuite nommé par décret du président de la République. Sa candidature a été "largement validée" par les parlementaires des deux commissions, a-t-on appris auprès de RFF.
Le gouvernement a présenté fin octobre son projet de réforme ferroviaire qui prévoit de rassembler au sein d'un gestionnaire d'infrastructure intégré (GIU) RFF, la Direction de la circulation ferroviaire (DCF) et les cheminots de la SNCF travaillant à la maintenance du réseau (SNCF Infra). Soucieux de dépassionner le débat, Jacques Rapoport a plaidé pour ce rattachement qui constitue, selon lui, "l'interface" nécessaire entre le savoir-faire historique de la SNCF et la dimension technique du réseau ferré. "Le système ferroviaire constitue un ensemble, il n'y a pas d'un côté les trains et de l'autre les rails mais un système global dans lequel les acteurs doivent travailler ensemble mais où "chaque fonction doit pouvoir disposer des leviers d'action pour assumer ses responsabilités", a estimé le futur patron du réseau. Concernant le volet social de la réforme, il a indiqué qu'il devait préserver le statut des cheminots qui est "un actif essentiel du système et garantit le cohérence de l'entreprise".

AFP

Jeudi 13 Décembre 2012





Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers







Accès rapide























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy