Norwegian Air Shuttle quadruple ses pertes au premier semestre


La compagnie à bas coûts Norwegian Air Shuttle a quasiment quadruplé ses pertes au premier semestre, conséquence de la pandémie de Covid-19 qui a paralysé le secteur du transport aérien


La low-cost long courrier était en difficulté avant la crise sanitaire © Norwegian Air Shuttle
La low-cost long courrier était en difficulté avant la crise sanitaire © Norwegian Air Shuttle
Chute de 71 % du nombre de passagers transportés, 8.000 salariés congédiés ou mis au chômage technique, 140 avions cloués au sol : comme ses concurrentes, Norwegian a durement souffert de la crise sanitaire qui l'a obligée à une "hibernation". "C'est la plus grosse crise dans l'histoire de l'aviation depuis la Seconde guerre mondiale et cela nous a bien sûr également affectés", a déclaré le directeur général, Jacob Schram.
La troisième low cost européenne a essuyé une perte nette semestrielle de 5,4 milliards de couronnes (515 millions d'euros) contre 1,4 milliard un an plus tôt. Sur le seul deuxième trimestre, elle a perdu 1,5 milliard de couronnes. Norwegian a échappé à la faillite grâce à un plan de sauvetage qui lui a permis de convertir une partie de sa dette considérable en actions nouvelles, remplissant ainsi les conditions par le gouvernement norvégien pour l'octroi de garanties, qui ont totalisé 3 milliards de couronnes. "Il ne fait aucun doute que (...) nous aurons besoin de davantage d'aides (...) pour traverser l'hiver", a annoncé Jacob Schram.

Difficultés pré-Covid-19

Pour se maintenir en vie, la compagnie a aussi procédé à une augmentation de capital, la quatrième en un peu plus de deux ans, taillé dans ses coûts, placé des filiales suédoises et danoises en faillite, vendu des appareils et annulé la commande de 97 Boeing (92 exemplaires du 737 Max et cinq du 787 Dreamliner). Sans surprise, le chiffre d'affaires s'est effondré de 65 % sur le semestre, à 7,14 milliards de couronnes. Au deuxième trimestre, il est ressorti divisé par dix, à seulement 632,5 millions.
Après n'avoir exploité que sept à huit avions sur les lignes intérieures norvégiennes pendant plusieurs mois, la compagnie a rouvert 76 liaisons depuis le 1er juillet et 20 appareils sont en service aujourd'hui. Si elle veut continuer à accroître son trafic progressivement, elle dit ne pas tabler sur une normalisation de ses opérations avant 2022.
Avant même la crise sanitaire, Norwegian, pionnière du low cost dans le long courrier, pâtissait d'une expansion ambitieuse enrayée par les difficultés rencontrées avec ses nouveaux appareils censés doper sa rentabilité, car économes en carburant.
Norwegian a lancé fin juin une procédure judiciaire contre Boeing pour obtenir des dédommagements suite aux interdictions de vols ayant touché le 737 Max. "Nous ne voyons pas les Max revoler en 2020", a indiqué le directeur financier de Norwegian, Geir Karlsen. "Nous pensons qu'il faudra attendre 2021 avant qu'ils reviennent dans le ciel".

AFP

Lundi 31 Août 2020



Lu 842 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 25 Novembre 2020 - 13:36 Un pas vers le retour du Boeing 737 Max en Europe


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal