Nouveaux secteurs ouverts aux étrangers à Shanghai


La municipalité de Shanghai a annoncé mardi 1er juillet avoir réduit la liste dite "négative" des secteurs bannis de sa zone franche, inaugurée en fanfare l'an dernier, mais l'assouplissement des restrictions reste limité et ne devrait pas dissiper les doutes des investisseurs.


Le terminal conteneurisé de Shanghai Pudong International Container Terminals Ltd © SIPG
Le terminal conteneurisé de Shanghai Pudong International Container Terminals Ltd © SIPG
De nouveaux secteurs ont été ouverts aux investisseurs étrangers dans la zone franche de Shanghai. Dans cette liste actualisée, le nombre d'activités exclues de ce territoire a été ramené à 139 contre 190 précédemment, selon des documents publiés sur internet par les autorités shanghaïennes. La Zone franche de Shanghai (ZFS), première de ce type en Chine, avait été inaugurée fin septembre, Pékin souhaitant en faire un laboratoire de ses réformes économiques et financières, avec l'objectif d'y autoriser à terme la libre convertibilité du yuan. Les contrôles sur les taux d'intérêt des dépôts bancaires en devises étrangères y ont été levés au printemps. Mais, de l'avis des experts, l'ampleur des restrictions et le manque de visibilité sur la mise en œuvre des règles annoncées ont dissuadé jusqu'à présent beaucoup d'entreprises non chinoises d'y développer leurs activités.
Les révisions dévoilées mardi 1er juillet restent très limitées, à telle enseigne que 23 des mentions retirées de la liste ont en réalité simplement été fusionnées avec d'autres activités interdites, selon les médias officiels. Parmi les quelques changements apportés, il sera désormais possible à certaines entreprises à capitaux étrangers d'avoir accès aux systèmes de réservation des compagnies aériennes chinoises, et certaines exigences pour les investissements dans des établissements médicaux ont été levées. Les investisseurs étrangers seront par ailleurs autorisés à établir dans la ZFS des sociétés consacrées à la conception de yachts (secteur en plein essor en Chine) ou à la fabrication de composants de moteurs d'avions. Ils pourront aussi s'engager dans des activités de traitement de thé vert dans le petit territoire shanghaïen... mais seulement via des coentreprises avec des partenaires chinois, ont précisé les documents officiels.
En revanche, malgré quelques espoirs d'acteurs du secteur, aucun assouplissement n'a été dévoilé concernant les ventes de tickets de loterie ou de course de chevaux. Seulement 1.245 entreprises "étrangères" étaient établies fin juin dans la ZFS (un chiffre qui inclue toutefois les firmes de Hong Kong et Taiwan) selon les données officielles. Cet engouement très relatif - qui s'est traduit par un doublement des loyers de bureaux dans le territoire sur l'année écoulée - s'explique avant tout par la spéculation et l'espoir d'opportunités futures, a averti le cabinet Cushman & Wakefield dans une récente étude.

AFP

Mercredi 2 Juillet 2014



Lu 84 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 2 Mai 2018 - 13:05 Douanes de Strasbourg : l'OEA fait recette


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy