Nouvelle ligne privée de transport maritime Corse-continent


Une nouvelle ligne de transport maritime entre la Corse et le continent a été lancée lundi 4 janvier à Bastia par la compagnie Corsica Linea, qui arme un navire battant pavillon danois, concurrençant la SNCM qui doit renaître mardi 5 janvier, sous une nouvelle forme.


Le "Stena Carrier" est un roulier ne transportant que du fret
Le "Stena Carrier" est un roulier ne transportant que du fret
Corsica Linea, nouvelle ligne privée de transport maritime Corse-continent, a été lancée lundi 4 janvier. La CGT de la SNCM a qualifié ce lancement "d'entrave au service public" et déposé un préavis de grève reconductible à partir de mardi 5 janvier et le Syndicat des travailleurs corses (STC) a annoncé qu'il pourrait bloquer le port de Marseille.

Trois rotations hebdomadaires Bastia-Marseille

Le "Stena Carrier" est un cargo roulier ne transportant que du fret qui effectuera trois rotations hebdomadaires Bastia-Marseille, ont annoncé le consortium d'entreprises insulaires Corsica Maritima associé à l'armateur français Daniel Berrebi. Corsica Maritima et Daniel Berrebi, qui opère dans le golfe du Mexique, se sont associés après l'échec de leurs offres respectives de rachat de la Société nationale Corse Méditerranée (SNCM).

"Ce lancement intervient la veille de la reprise de service de la SNCM"


Ce navire de 21.171 tonnes, le "Stena Carrier", devait appareiller à vide lundi soir de Bastia pour Marseille d'où il doit revenir mardi avec un chargement de remorques. Cette unité, qui peut transporter 160 remorques, pourrait être empêchée d'accoster à Bastia en cas de mauvais temps en raison de sa taille (183 mètres de long et 26 de large). Le président de Corsica Maritima, François Padrona, et Daniel Berrebi ont annoncé que les 140 hommes d'équipage du cargo danois étaient "d'origine européenne". Corsica Linea, ont-ils ajouté, fera prochainement l'acquisition de deux autres navires permettant à partir de février de transporter des passagers sans recourir à la délégation de service public (DSP).
Le lancement de cette ligne est intervenu la veille de la reprise de service de la SNCM rachetée par le chef d'entreprise corse Patrick Rocca (transports, immobilier, traitement des déchets). La Collectivité territoriale de Corse (CTC), désormais à direction nationaliste, votera en début d'année la nouvelle DSP. Elle s'est saisie dès son installation de la question des liaisons maritimes avec le continent.
Le président du Conseil exécutif de la CTC, Gilles Simeoni, et celui de l'Office des transports de la Corse, Jean-Félix Acquaviva, seront mardi 5 janvier à Bruxelles, pour évoquer notamment la question des quelque 400 millions d'euros d'aides publiques dont le remboursement était demandé à la SNCM. Ils chercheront aussi à obtenir des éclaircissements sur cette délégation, notamment la possibilité de l'attribuer ligne par ligne entre le continent et les ports insulaires.
Le président de l'Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, a annoncé lundi 4 janvier à la radio publique RCFM que "le moment est venu de mettre tout le monde autour d'une table et de définir une nouvelle stratégie de transport maritime dans l'intérêt de la Corse et des Corses". Jean-Guy Talamoni, qui a déploré "la casse sociale" que va provoquer le lancement de Corsica Linea, a plaidé pour la création d'une compagnie publique sous "la forme par exemple d'une société d'économie mixte" placée sous l'autorité de la CTC, comme c'est le cas pour la compagnie aérienne Air Corsica qui opère depuis vingt-cinq ans.

AFP

Lundi 4 Janvier 2016



Lu 400 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy