Objectif OFP : plan d’actions de SNCF Réseau pour le fret ferroviaire


Temps fort des rencontres Objectif OFP le 15 novembre à Levallois-Perret, SNCF Réseau a présenté son plan d’actions pour le fret ferroviaire. Il combine des mesures déjà engagées et à venir autour d’un réseau fret haute qualité, les lignes capillaires, le gabarit, les voies de service et de nouveaux outils de gestion.


Rencontre Objectif OFP le 15 novembre à Levallois-Perret © Érick Demangeon
Rencontre Objectif OFP le 15 novembre à Levallois-Perret © Érick Demangeon
Les rencontres du fret ferroviaire et des OFP ont ponctué une année 2018 contrastée. "Éprouvante pour nos clients et nos entreprises en raison des mouvements sociaux de ce printemps mais aussi marquée par la mise en place d’un cadre législatif et économique profondément modifié", indique Jacques Chauvineau. Selon le président d’Objectif OFP organisateur de l’événement, ce nouvel environnement "fait du gestionnaire public du réseau ferré l’acteur socle du ferroviaire de demain. Les opérateurs ont tous besoin qu’il affirme et assume ce rôle, et qu’il le fasse en toute indépendance". Aussi l’intervention de SNCF Réseau sur l’avancée de ses travaux et de sa stratégie "Nouvel R" plaçant le client au cœur de ses missions était-elle attendue. Connu de tous, l’enjeu vise "à redonner confiance aux chargeurs, à faciliter le report modal" et donc "à améliorer la compétitivité du mode ferroviaire", rappelle Arnaud Sohier, son directeur commercial.

Actions engagées

Priorité est donnée au Réseau fret à haute qualité de service. "Il ne s’agit pas d’un réseau dédié mais du réseau structurant pour les circulations fret autour de 6.400 km, soit 23 % du réseau ferré où transitent près de 80 % des marchandises en trains/km". Sur ce "RFHQS", 2,5 milliards d’euros d’opérations de régénération sont programmés entre 2019 et 2026 et bénéficieront au fret. Objectif : "Offrir des sillons longs parcours de qualité et fermes et accroître la vitesse des circulations". En matière de gabarit, un groupe de travail (Coopere) a été créé le 6 novembre pour déployer à terme une offre capable de recevoir des remorques de 4 mètres de haut et de 2,6 mètres de large minimum sur des wagons standards.

"En baisse de près d’un point en 2017, la part de marché du fret ferroviaire s’établit à 9 % en France"


S’agissant des lignes capillaires, les moyens financiers portés par l’État, les collectivités territoriales, les chargeurs et SNCF Réseau ont permis d’engager un programme de rénovation de 110 millions d’euros entre 2015 et 2017. Sous convention de l’Afitf, 75 millions d’euros supplémentaires sont prévus entre 2018 et 2019. Grâce à ces investissements, 547 km de lignes capillaires auront été rénovées d’ici fin 2018, soit 50 % du linéaire jugé prioritaire. Plus de 80 % seront régénérés fin 2019 sauvegardant plus de 70 % des tonnages du réseau capillaire. En parallèle, ce dernier profite des nouvelles règles de gestion et de maintenance sous la forme de gestionnaires d’infrastructures conventionnés (GIC). Dans ce cadre, Socorail s’est vu attribuer quatre lignes, Sferis deux, Colas Rail trois et quatre nouvelles lignes seront proposées à des GIC en 2019.

Programme et outils à venir

Autre point noir du réseau ferré pour son utilisation fret, les voies de service vont faire l’objet d’un programme de modernisation. Après une hiérarchisation des priorités en cours avec les acteurs locaux, 20 millions d’euros par an pendant cinq ans seront engagés sur le budget de SNCF Réseau. En 2019 sont déjà prévus des chantiers à Hourcade, Hendaye, Tergnier, Gevrey, Sibelin et Miramas.
Au-delà, SNCF Réseau garantit la mise en œuvre de nouveaux outils pour la gestion du réseau ferré. "À l’horizon 2021, le nouvel outil de production horaire pour attribuer les capacités de circulation sera opérationnel", assure Arnaud Sohier. Sa mission : "améliorer la gestion de la capacité en ligne et en gare et optimiser le suivi des plans de transport en intégrant toutes les contraintes de disponibilité de l’infrastructure". Sa mise en service coïncidera avec le "programme de modernisation de la gestion opérationnelle des circulations". Déployé à partir de mi-2020, il vise à "améliorer la performance du système ferroviaire au service du client et mieux partager l’information avec les entreprises ferroviaires". Les effets attendus par ces outils sont "une meilleure prise en compte des attentes et contraintes du fret, des gains en régularité et en ponctualité" ainsi qu’en matière de "transparence et de traçabilité des données".

Érick Demangeon

Lundi 26 Novembre 2018



Lu 1549 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 13 Décembre 2018 - 11:20 Suisse : recul provisoire du ferroviaire


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy