Ovrsea propose la compensation carbone à ses clients


En l’état des technologies, la neutralité carbone dans les transports suppose plusieurs étapes dont l’optimisation des schémas logistiques qui peut être suivie de méthodes de compensation. Cette démarche est aujourd’hui proposée par le commissionnaire de transport international Ovrsea à ses clients.


Antoine Sauvage, cofondateur d’Ovrsea © Ovrsea
Antoine Sauvage, cofondateur d’Ovrsea © Ovrsea
Le transport demeure l’un des principaux générateurs d’émissions carbone, malgré les innovations technologiques. La réduction de ces émissions, à défaut d’éviter le déplacement des marchandises, passe aujourd’hui par l’optimisation des schémas logistiques et/ou le recours à des modes les moins polluants. Une fois ces pistes épuisées, une autre étape consiste à compenser les émissions incompressibles pour tendre vers la neutralité CO2 de ces transports. Telle est la solution proposée par Ovrsea à ses clients. Dans ce cadre, le commissionnaire de transport digital spécialisé dans les flux internationaux, notamment maritimes, a noué une collaboration avec Pur Projet. "Il s’agit d’une entreprise sociale dont la mission est de développer des projets qui régénèrent et préservent les écosystèmes en partenariat avec les communautés locales", présente Antoine Sauvage cofondateur d’Ovrsea.

Un surcoût de 0,5 à 2 %

Parmi les programmes de compensation carbone gérés par Pur Projet, le commissionnaire s’est associé au projet San Martin en Amazonie péruvienne. À partir du calcul des émissions générées par chaque transport grâce à la méthode Ecotransit World, il transmet un reporting mensuel à ses clients. Ces derniers peuvent alors choisir ou non de compenser leurs émissions liées à leurs transports grâce au financement au projet San Martin via l’achat d’équivalences carbone émises par Pur Projet.

"La compensation carbone suppose un travail préalable d’optimisation des flux logistiques"


En option, cette possibilité représente un surcoût de 0,5 à 2 % pour le client sur son budget transport. Disponible aujourd’hui a posteriori, soit lorsque les transports sont effectués, cette offre d’Ovrsea sera proposée d’ici la fin du premier trimestre 2020 au moment de l’achat et de la réservation du transport.

Surcharge "soufre" : du simple au double

Ovrsea a procédé à une analyse des surcharges mises en œuvre par les armements conteneurisés suite à l’introduction au 1er janvier de l’annexe VI de la convention Marpol fixant à 0,5 % la limite d’émissions des oxydes de soufre des navires. En plus de noms différents donnés à ces surcharges, Ovrsea relève de très fortes variations sur leurs montants. Sur la route Asie-Europe du Nord par exemple, ils s’échelonnent de 71 à 135 dollars par EVP. Pour justifier ces écarts, le commissionnaire souligne les stratégies et investissements de chaque armement afin de satisfaire aux nouvelles règles Marpol VI. La différence de coûts entre l’installation de scrubbers, l’emploi de carburant à faible teneur en soufre ou d’énergies alternatives comme le GNL pourrait expliquer ces écarts selon lui tout en pointant le manque de transparence dans la fixation de ces surcharges et leur mode de calcul.

Érick Demangeon

Mardi 14 Janvier 2020



Lu 670 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide























Petites annonces






 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy