« Paquet Erika III »



Navires vétustes écartés des ports et indemnisation accrue des victimes de catastrophes : le Parlement européen a définitivement adopté le 11 mars 2010 le paquet législatif « Erika III » qui impose au secteur maritime des obligations inédites pour la sécurité.

Depuis 2011, l’UE doit inspecter tous les navires faisant escale dans ses ports ou mouillant au large, en ciblant plus fréquemment les plus vétustes. Les navires régulièrement sous-normes pourront être bannis définitivement des eaux européennes.

Des audits de sécurité devront être effectués sur les flottes des pays européens, qui accordent parfois leur pavillon avec trop de « complaisance » à des navires échappant ensuite à leur contrôle.

Les plus gros navires devront souscrire à des assurances pour « dommages aux personnes » en cas d’accident, fin 2016 au plus tard. Dans le cas contraire, un inspecteur pourra les expulser d’un port et en informer d’autres États.

Pour autant, beaucoup d’avancées ont été abandonnées au fil de deux ans de négociations. Les montants d’indemnités versés aux victimes d’une pollution resteront par exemple plafonnés, ce qui limite le principe du « pollueur-payeur ». Et les pays de l’UE ne seront pas contraints à signer toutes les conventions maritimes internationales. L’UE avait précédemment adopté deux autres séries de mesures renforçant la sécurité maritime, comprenant l’interdiction de transporter du pétrole lourd dans des pétroliers à simple coque.

Quant au principe d’une « double coque » au niveau des soutes à combustible, il s’applique à tous les navires livrés depuis le 1er août 2010 et ayant une capacité globale de combustible supérieure à 600 m3.
 


< Fiche précédente     I     Sommaire général     I     Sommaire de section     I     Section suivante  >







     

Sûreté portuaire et sécurité maritime | Les principales mesures mises en œuvre | “Erika”, événement fondateur d'une politique européenne





 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Riccobono - 115, chemin des Valettes - 83490 Le Muy