ParisMat : l’assurance maritime française à l’épreuve de la crise sanitaire


Le marché français de l’assurance maritime a connu une année 2020 difficile. Le manque de rentabilité de ses contrats corps a été évoqué une nouvelle fois lors des rendez-vous ParisMat du 28 et 29 juin. Les mesures du Fontenoy du maritime sont attendues pour relancer le secteur.


© HHLA/Dietmar Hasenpusch
© HHLA/Dietmar Hasenpusch
En repli de 18 %, le marché national de l’assurance maritime, aérienne et spatiale a clôturé l’année 2020 sur un chiffre d’affaires de 1,881 milliard d’euros. Plusieurs raisons expliquent cette évolution dont "l’appréciation de l’euro face au dollar", rapporte Mathieu Daubin, président du Comité maritime aviation et transport (Comat) de la Fédération française de l’assurance. L’activité assurantielle a également été affectée par les effets de la crise sanitaire. Dans le maritime, le chiffre d’affaires du marché français de l’assurance faculté souscrite sur le territoire et à l’étranger a reculé de 30 % (687 millions d'euros), "en raison de la baisse des marchandises transportées", et celui de l’assurance corps de 7 % (687 M EUR).

Mesures du Fontenoy du maritime attendues

Le marché de l’assurance maritime souscrite en France uniquement s’est mieux comporté selon le Comat. Le chiffre d’affaires réalisé sur ce secteur a progressé de 2 % à 1,107 milliard d'euros, stimulé par l’assurance corps (+ 15 % à 472 M EUR). L’impact de la crise sanitaire y est aussi moins fort sur le segment faculté qui "n'a reculé que de 6 % (635 millions d'euros)".

"Le manque de rentabilité des contrats corps fragilise le marché"


Pour Mathieu Daubin, ces deux assurances maritimes "ont bénéficié d’augmentations tarifaires en 2020". Ces revalorisations auraient "permis de maintenir la rentabilité de l’assurance faculté souscrite en France mais demeurent insuffisantes sur le segment corps toujours déficitaire. Le manque de rentabilité des contrats corps fragilise le marché français de l'assurance maritime".
Aussi, le Comat est-il impatient de connaître les mesures qui seront prises dans le cadre du Fontenoy du maritime censé "redynamiser et rendre plus attractif l’écosystème maritime français", rappelle Xavier Ducept.
Invité des rendez-vous ParisMat, le directeur de cabinet de la ministre de la Mer Annick Girardin a précisé que ces mesures seront présentées au gouvernement avant fin juillet et seraient suivies d'une "mise en œuvre rapide dès septembre". Selon lui, elles auront un impact favorable pour le marché français de l’assurance maritime.

Effet Covid dans l’aérien

En 2020, le marché français de l'assurance aérienne a été impacté lui aussi par les effets de la crise sanitaire. Les contrats souscrits en France et à l’étranger dans ce secteur ont représenté un chiffre d’affaires de 441 millions d'euros (- 10 %). Sur ce volume, l’activité "Compagnies aériennes" s'est contracté de 21 % (254 millions d'euros) et celle du pôle "Construction-réparation" de 3 % (110 millions). Le solde couvrant l’aviation d’affaires, par exemple, a décollé de 35 % (77 millions d'euros). Quant aux activités spatiales, les assurances souscrites sur le marché français en 2020 ont généré un chiffre d’affaires de 66 millions, en repli de 11 %.

Érick Demangeon

Mercredi 7 Juillet 2021



Lu 999 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 23 Juillet 2021 - 14:48 L'Iran inaugure son nouveau terminal pétrolier

Mercredi 21 Juillet 2021 - 15:20 Brittany Ferries commande deux navires hybrides


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport multimodal | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide

























 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (SARL au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur de la publication : François Grandidier
Directrice générale : Raphaëlle Franklin
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnements : 01.40.05.23.15 – abonnements@info6tm.com    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02
Petites annonces : 04.91.13.71.60
Rédaction (redaction@lantenne.com) :
Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com,
Franck André f.andre@lantenne.com 
Graphisme : Pixel Images jm.tappert@groupe-atc.com
Imprimerie : Socosprint - 36, route des Archettes, 88000 Épinal