Percement d'une seconde voie pour le canal de Suez


Le président égyptien a annoncé en grande pompe le creusement d'une extension du canal de Suez qui doit servir à fluidifier le trafic de l'ouvrage existant. Mais les contours de ce projet de 3 milliards d'euros restent flous.


Le canal de Suez voit transiter quelque 16.000 navires par an © CMA CGM
Le canal de Suez voit transiter quelque 16.000 navires par an © CMA CGM

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi a lancé mardi 5 août la réalisation d'un "nouveau canal de Suez". Ce projet parallèle à l'actuelle voie d'eau est censé doubler le canal existant sur environ 35 kilomètres mais aussi élargir et approfondir le passage actuel sur à peu près la même longueur.


"Construit par 17 compagnies égyptiennes sous la supervision de l'armée"


L'ouvrage, achevé de construire en 1869, est long de 193 kilomètres. Le but est d'augmenter la capacité du trafic sur cette artère fondamentale reliant la mer Rouge et la mer Méditerranée. Plusieurs ports doivent également être construits le long de la voie d'eau.
Ce "nouveau canal", qui coûtera "4 milliards de dollars" (plus de 2,9 milliards d'euros), appartiendra "aux seuls Égyptiens" selon Abdel Fattah al-Sissi, l'ex-chef de l'armée qui a destitué il y a un an le président islamiste Mohamed Morsi. Ce dernier avait lancé l'idée du projet mais voulait confier son financement au Qatar. Or ce pays est devenu le pire ennemi du nouveau gouvernement qui l'accuse de soutenir les Frères musulmans, la confrérie de Mohamed Morsi que les autorités répriment dans un bain de sang depuis la destitution du président islamiste. Les autorités égyptiennes restent cependant évasives sur les moyens de financer ce projet.

Objectif annoncé d'un an

Au cours d'une cérémonie haute en couleurs et retransmise en direct sur la plupart des télévisions, Abdel Fattah al-Sissi, accompagné de nombreux ministres et de généraux, a pressé le bouton qui a déclenché le premier dynamitage d'un monticule de sable, symbolisant l'ouverture du chantier. Avant de donner le signe du départ à des centaines de pelleteuses parfaitement alignées et des centaines d'Égyptiens en habits civils creusant symboliquement à la pelle, le tout au son d'une musique théâtrale.
"Peu importe ce qu'il faudra faire, ce projet doit être achevé dans un an, c'est ce qu'attendent les Égyptiens", a promis le chef de l'État lors de son discours. Le canal sera construit par "17 compagnies privées égyptiennes" sous la "supervision de l'armée", a poursuivi Abdel Fattah al-Sissi. "Le projet devrait fournir un million d'emplois et fera de l'Égypte un centre industriel, logistique et marchand", a assuré Mohab Memesh, le chef de l'Autorité du canal de Suez.
L'actuel canal est une voie fondamentale pour le commerce international, mais l'attente est parfois très longue pour les navires qui ne peuvent pas s'y croiser par endroits. Quelques 16.600 bateaux y sont passés en 2013, pour un revenu annuel de plus de 5 milliards de dollars pour l'Égypte.

AFP

Mercredi 6 Août 2014



Lu 258 fois



Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Mai 2018 - 14:52 Sosersid mène sa barque dans le colis lourd


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy