Pipa : 22 entreprises accueillies en 2017


En 2017, le Parc industriel de la plaine de l’Ain a accueilli vingt-deux nouvelles entreprises mais peu de très grandes unités. Sur ses 900 hectares, le Pipa, qui a fêté ses 40 ans en 2016, permet aujourd’hui à 178 entreprises employant plus de 6.000 personnes, de se développer.


Hugues de Beaupuy, directeur du Pipa, et Jean-Louis Guyader, nouveau président du Syndicat mixte du Parc industriel de la plaine de l’Ain © Pipa
Hugues de Beaupuy, directeur du Pipa, et Jean-Louis Guyader, nouveau président du Syndicat mixte du Parc industriel de la plaine de l’Ain © Pipa
Début 2018, l’usine de 45.000 m2 de K-Line, fabricant d’huisserie de fenêtres sera livrée tandis que le logisticien de Lactalis occupera aussi prochainement une usine toute neuve de 13.000 m2. Elle emploiera une centaine de personnes (préparateurs de commandes, caristes, électromécaniciens et administratifs) et permettra d’approvisionner en produits laitiers toute la moitié Est de la France. La plateforme en froid positif de 30 mètres de hauteur ne passera pas inaperçue ! La société italienne Nuncas, fabricant de produits de beauté et d’hygiène de la maison, fait construire une usine de 11.000 m2 qui sera son seul site de production en Europe. L’entreprise avait acheté 5 hectares de terrain. Elle emploiera une trentaine de collaborateurs à ses débuts. Sofrilog, réseau national d’entrepôts frigorifiques, construira un bâtiment de 3.000 m2 sur un terrain de 16.080 m2, proche de l’un de ses clients importants, Vandemoortele. Il offrira une capacité de stockage en froid négatif de 5.600 palettes pour un volume de 25.000 m3 ce qui portera prochainement la capacité de Sofrilog sur le site à 7.500 palettes. Plastic Omnium, qui dispose déjà de 16.000 m2 sur le site, va agrandir ses installations de 8.000 m2. "Le permis de construire vient d’être déposé. Ce chantier s’étalera sur deux ou trois ans, par phases, afin d’éviter toute interruption de la recherche", précise Hugues de Beaupuy, directeur du parc qui cite les faits les plus marquants de l’année.

"100 hectares de plus avec la nouvelle Zac"


La nouvelle Zac de 100 hectares (70 hectares pour le développement économique et 30 hectares de bois et d’espaces protégés), achetée à l’amiable, située sur la commune de Blyes, voit arriver les bulldozers qui s’activent pour créer une nouvelle route, les réseaux, les systèmes de viabilisation. Hors foncier, estimé à 3 millions d’euros, l’investissement est d’environ 4 millions pour le SMPIPA. Cette Zac sera dotée d’un parking poids lourds de 40 places gratuites, d’un restaurant, d’un hôtel et de divers services.
Le Pipa est concerné par l’appel à projets régional pour le déploiement de la mobilité GNV lancé par GRDF, l’Ademe et la région Auvergne-Rhône-Alpes. Avec le soutien d’Air Liquide et de Carrefour, Saint-Vulbas accueillera, au cours du premier trimestre 2018, l’une des douze stations GNV concernées par l’appel à projets. Le SMPIPA est engagé depuis plusieurs années dans le projet de "corridor électrique" de la Compagnie nationale du Rhône.
Le Pipa est certifié Iso 14.001, enregistré Emas (Eco Management and Audit Scheme), labellisé Lucie (Iso 26.000). Membre de l’Aderly, avec lequel il entretient des "relations fluides", le Pipa devrait voir monter en puissance le pourcentage de la région Auvergne-Rhône-Alpes (actuellement 4 %) dans le capital du Syndicat mixte du Parc industriel de la plaine de l’Ain (SMPIPA) aux côtés du département de l’Ain (50 %), de la communauté de communes de la plaine de l’Ain (42 %) et de la métropole de Lyon (4 %). La redistribution des cartes est en cours de réflexion. Jean-Louis Guyader, conseiller régional Auvergne-Rhône-Alpes et président de la communauté de communes de la plaine de l’Ain est, depuis octobre, le nouveau président du Syndicat mixte du Parc industriel de la plaine de l’Ain.

Club des entreprises : former sur place pour recruter localement
 
Lancé par le Club des entreprises du Pipa, financé par la région Auvergne-Rhône-Alpes, dispensé par Loginov, le programme de formation "Les Compagnons de la logistique" permet, de façon concrète, de lutter contre une pénurie criante de compétences dans une filière en évolution.
Ce Club des entreprises, qui représente 90 sociétés sur 180 au total et 80 % de l’emploi, a décidé, en 2016, sous l’impulsion de son président, Jimmy Dufourcet, patron des Transports Astr’in, de se saisir du sujet indépendamment des solutions classiques. Avec ses partenaires, il a créé un campus de formation hors sol basé sur le savoir-faire et le savoir-être qui, avec 85 % de taux de réussite, soit 22 apprenants, de 18 à 55 ans, labellisés "Compagnons de la logistique" et 100 % de retour à l’emploi, dès la première session, prouve son bien-fondé et monte rapidement en puissance. Vingt-huit personnes ont suivi la récente session achevée en octobre.
Carrefour supply chain, Intersport, Rexel, Astr’in (5 compagnons de la logistique en CDI), Hayward Pool Europe, Auxine (Botanic) ou MR Logistic figurent parmi les entreprises qui ouvrent leur porte et sont impliquées dans le programme de 280 heures de formation mutualisée qui concerne la logistique, la production et la maintenance, trois secteurs en tension.
La région Auvergne-Rhône-Alpes s’est engagée dans la démarche via le Contrat d’aide au retour à l’emploi durable (Cared) à raison de 3.000 euros d’aide par apprenant tandis que le Club des entreprises doit recruter 80 % des labellisés.
"Il s’agit de donner du sens aux métiers, de lutter contre la précarité de l’emploi, de créer une référence", résume Jimmy Dufourcet.
Le Pipa prévoit la création de 1.000 nouveaux emplois entre 2016 et 2018…

Annick Béroud

Dimanche 26 Novembre 2017



Lu 696 fois



Dans la même rubrique :
< >

     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy