Piraterie : les armateurs réclament des actions concrètes


L'Ecsa se félicite de la diminution des actes de piraterie sur la côte orientale de l'Afrique. Les armateurs membres de l'association européenne prônent toutefois l'extension du programme "Atalanta" dans le cadre de l'UE NavFor et réclament des actions concrètes en Afrique de l'Ouest pour faire face à la recrudescence des actes de piraterie et des vols à main armée.


© Maersk
© Maersk
Les Associations des armateurs de la communauté européenne (Ecsa) se disent soulagées de constater que les efforts conduits sur la Corne de l'Afrique aient porté leurs fruits. Selon leurs membres, "la présence des forces navales, au travers du programme communautaire "Atalanta" de l'UE Navfor, et la coopération de celles-ci avec les forces armées étrangères ont fortement contribué à faire diminuer les actes de piraterie dans la région". Leur présence a permis d'améliorer la sécurité dans le golfe d'Aden.

Pour une prorogation du programme "Atalanta"

À Bruxelles, on souligne toutefois que la situation reste précaire en Afrique de l'Est et peut connaître un revirement. Les armateurs sont par conséquent persuadés que les pays membres de l'Union européenne doivent maintenir leurs opérations militaires sur place. Ils réclament d'ailleurs "la prorogation du programme "Atalanta" au-delà de 2014, et si possible jusqu'en 2016". Si du côté de la Corne de l'Afrique la situation s'améliore, la côte occidentale de l'Afrique pose de nombreux soucis aux armateurs. Tous s'accordent à dire que les actes de piraterie et les vols à main armée sont en progression dans le golfe de Guinée, non seulement au-delà des eaux territoriales mais également à l'intérieur. "Le problème est grave et complexe. Il s'étend au-delà des marins et des armateurs", commente l'Ecsa, ajoutant que les pirates et les malfaiteurs ont recours à une très grande violence.

"Le phénomène s'est déplacé dans le golfe de Guinée"


L'Ecsa cite un rapport intitulé "Les Océans au-delà de la piraterie". Ses auteurs indiquent que les actes commis affectent plus de gens de mer que ceux qui se produisaient en Afrique de l'Est. Les armateurs européens ajoutent que les eaux territoriales de la région sont fortement troublées par les actes de banditisme. Ils réclament à l'Union européenne et aux États membres d'entamer des négociations bilatérales avec les États africains leur permettant d'avoir recours à des gardes armés à bord de leurs navires. Les compagnies maritimes restent persuadées que le recours à ces gardes armés n'entraînerait pas une montée en puissance de la violence et ne signifierait pas pour autant que les gouvernements s'affranchiraient de leurs obligations légales pour garantir la sécurité du transport maritime dans leurs pays.

Vincent Calabrèse

Mercredi 31 Juillet 2013



Lu 227 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy