Pollution : gouvernement et région au chevet de la Vallée de l'Arve


Le gouvernement et la région Auvergne-Rhône-Alpes ont présenté séparément deux plans pour tenter de réduire la pollution de l'air en Vallée de l'Arve, ce territoire qui mène à Chamonix et au Mont-Blanc et reste l'un des plus pollués du pays.


Gouvernement et région ont présenté leur plan contre la pollution en Vallée de l'Arve. Ces annonces arrivent après un épisode exceptionnel de pollution qui a duré plus d'un mois en décembre au cours duquel de nombreuses voix locales se sont élevées pour réclamer des mesures concrètes. "On veut montrer qu'il n'y a pas de fatalité" et "on veut inverser la courbe de la pollution d'ici 2018 dans la vallée", explique  Laurent Wauquiez, président Les Républicains d'Auvergne-Rhône-Alpes, qui était en Haute-Savoie vendredi 24 février. "Le gouvernement a voulu porter un regard particulier à ce territoire où il y a urgence à agir", indique-t-on par ailleurs au cabinet de la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal.

Restrictions de circulation des poids lourds

Concrètement, le gouvernement revoit les modalités de gestion des pics de pollution en renforçant les restrictions de circulation des poids lourds. Par exemple, les camions de plus de 7,5 tonnes les plus polluants seront interdits de circulation dès le premier jour de dépassement du seuil d'alerte de 80 microgrammes par m3. Il introduit aussi les vignettes anti-pollution déjà appliquées à Paris, Lyon ou Grenoble.
Ensuite, en plus des mesures déjà prévues pour les territoires à énergie positive, l’État double sa contribution au "Fonds air bois" à 5 millions d'euros, pour inciter 10.000 particuliers à rénover leurs équipements de chauffage sachant que le chauffage à bois est la source d'émissions de particules fines numéro un dans la région. Déjà 2.000 foyers ont bénéficié de cette aide, et il reste 11.000 équipements défaillants dans la vallée. Les cheminées polluantes seront également interdites d'ici trois ans dans la zone.
De son côté, la région propose un plan "massif" de 45 millions d'euros sur trois ans qui prévoit un effort supplémentaire pour le "Fonds air bois" (+ 1 M EUR), pour renouveler la flotte des utilitaires polluants (+ 1,6 M EUR), pour le "Fonds Air industrie" pour installer des système de filtration des particules (+ 3,5 M EUR) et plusieurs millions pour de l'innovation (biogaz, projets hydroélectriques...).
L'enveloppe principale (37 millions) sera consacrée au rail pour inciter les travailleurs de la vallée à utiliser le train et surtout le ferroutage pour les camions. La ligne Saint-Gervais-Vallorcine sera modernisée, une ligne La Roche-sur-Foron-Saint-Gervais sera créée, comme le réclamaient les collectivités locales, et un nouveau quai de chargement des poids lourds sera construit. "On ne peut pas attendre le Lyon-Turin", la ligne à grande vitesse promise à échéance 2020, justifie Laurent Wauquiez.
De son côté, la Communauté de communes de la Vallée de Chamonix Mont-Blanc réclame un soutien fort des autorités pour obtenir son classement au patrimoine mondial de l'Unesco, "un élément déterminant de sa protection" qui permettrait aussi la "reconnaissance du fait montagnard".

AFP

Lundi 27 Février 2017



Lu 285 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 12 Septembre 2018 - 11:22 Michelin dans la roue numérique de Truckfly


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy