Port de Bâle : un semestre prolifique


À Bâle, tiré par les conteneurs, le trafic du port suisse a progressé de 8 %. Mais c'était avant les basses eaux de l’été.


Le port de Bâle a engagé les travaux d’approfondissement du chenal © Port de Bâle
Le port de Bâle a engagé les travaux d’approfondissement du chenal © Port de Bâle
Le port suisse de Bâle a connu un premier semestre prolifique qui s’est conclu par une croissance de trafic de 8,1 %, soit un total de 2,87 millions de tonnes. L’augmentation reflète une bonne dynamique globale, puisque le moteur habituel, les entrées de produits pétroliers, a subi pour sa part une baisse de 10,5 %, ce qui ramène sa part dans le trafic à un peu moins de 40 % (total de 1,08 million de tonnes). La tendance au recul relatif de ce trafic se confirme depuis deux ans, alors même que les capacités de raffinage à l’intérieur de la Suisse ont diminué.
Lors du semestre écoulé, le relais de la croissance a été pris par les denrées agricoles et alimentaires (+ 19 %, à 430.600  tonnes), les graviers et matériaux de construction (+ 44 %, 554.000 tonnes) ainsi que les objets manufacturés (+ 40 %, soit 151.000 tonnes) et les produits chimiques (+ 17 %, 177.000 tonnes), ces deux postes ayant tiré profit de la vigueur des exportations suisses.

Un report modal devenu durable

En lien avec cette dernière évolution, le conteneur enregistre la progression la plus significative du semestre : le trafic a augmenté de 39 % pour atteindre 69.600 EVP fluviaux. Certes, le premier semestre 2017 avait été pénalisé par les basses eaux, mais la performance dépasse également de 15 % celle de la première moitié de 2016. Il semble que le report modal "forcé" de l’été dernier s’installe dans le temps.

"Reflet d’une vitalité réelle notamment à l’export"


La voie d’eau avait alors récupéré une partie des flux ferroviaires bloqués par l’interruption de la ligne Karlsruhe-Bâle consécutive à l’incident de chantier de Rastatt. Or elle maintient la cadence de 11.000 EVP mensuels qu’elle avait atteint par le fait de ces circonstances exceptionnelles. D’autre part, la croissance est tirée par les conteneurs pleins qui ont bondi de 53 %, "c’est donc le reflet d’une vitalité réelle notamment à l’export, contrairement au discours habituel qui tend à dire que les boîtes vides embellissent les statistiques", relève la direction du port.

Capacité de chargement augmentée

À ce rythme, le conteneur était bien parti pour établir un record annuel, mais cette perspective est désormais rendue compliquée par les basses eaux de juillet et août. Bâle en souffre, à l’instar des autres ports rhénans.
En attendant, le port suisse prend les mesures pour renforcer sa compétitivité. Il a lancé en juillet les travaux de correction du chenal de navigation du Rhin dans la ville. L’approfondissement de 30 centimètres, dont 25 cm d’abaissement du lit du fleuve, doit augmenter la capacité de chargement des péniches jusqu’aux deux sites les plus en amont, Birsfelden et Auhafen-Muttenz. Le "gain" est estimé entre 300 et 340 tonnes. Le chantier de 3,7 millions d’euros se poursuivra jusqu’au printemps prochain. Il occupe une emprise de 140.000 m2 en six zones et déplace 35.000 m3 de matériaux.

Mathieu Noyer

Vendredi 24 Août 2018



Lu 456 fois



Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Septembre 2018 - 09:41 Port de Strasbourg : le pétrole noircit le bilan

Mardi 4 Septembre 2018 - 11:27 En route vers Smart Rivers à Lyon en 2019


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy