Pour TEA, le trafic de Renault-Nissan tient ses promesses


Le nouveau trafic de véhicules Dacia du groupe Renault-Nissan géré par TEA est venu compléter les volumes de deux autres opérateurs d'automobiles travaillant sur les quais marseillais. Sept mois après son lancement, il semble tenir ses promesses.


© TEA
© TEA
Début avril, le port de Marseille accueillait un nouveau trafic, celui d'automobiles du groupe Renault-Nissan produites au Maroc. Le constructeur s'était alors engagé sur un volume de 23.000 véhicules par an produits dans son usine de Melloussa, voisine du port de Tanger-Med. C'est l'opérateur portuaire et spécialiste de la logistique automobile TEA qui prend en charge les escales de déchargement des modèles Sandero, Lodgy et Dokker de la marque Dacia sur le quai Brûle-tabac, à Fos-sur-Mer. Sept mois après le lancement de la liaison, Corinne Bouquet, la directrice de cette filiale du groupe Charles André est satisfaite du déroulement des opérations. "Tout va bien, le client soutient exactement les volumes avancés, on peut le souligner car les clients ont souvent tendance à être un peu trop optimistes".

Objectifs de développement ambitieux

Les véhicules déchargés sur le port de Marseille-Fos sont évacués par camion. Ils sont destinés à alimenter la moitié Est de la France ainsi que la région de Bayonne. Les cargaisons sont confiées à l'armateur grec Neptune Lines, qui affecte à ce trafic des navires voituriers sur une fréquence hebdomadaire. "En moyenne, nous déchargeons 400 véhicules par escale mais cela peut varier de 200 à 1.200 unités, précise Corinne Bouquet. Nous avons deux périodes de pointe, en fin de premier semestre et en fin d'année".

"Renault-Nissan compte doubler son trafic d'ici cinq ans"


Le groupe Charles André traite des trafics identiques – mêmes modèles, même provenance et mêmes volumes – dans les ports du Havre et de Montoir-de-Bretagne. Il accompagne ainsi la stratégie ambitieuse du constructeur franco-japonais, qui augmente régulièrement les cadences de production de son usine marocaine. "Renault-Nissan a des objectifs de fort développement, confirme Corinne Bouquet. Il compte doubler son trafic d'ici cinq ans". Le contrat qui lie l'industriel à TEA et au port de Marseille porte sur une durée de trois ans.
Il a été officialisé en février 2014. Quelques semaines auparavant, fin 2013, la filiale du groupe Charles André (GCA) avait été retenue pour exploiter ce nouveau terminal de voitures situé au sud de la darse 3. Elle y propose un service de type PDI (Pre Delivery Inspection), avec un atelier de préparation pour véhicules neufs. Le terminal de TEA s'étend sur 14 hectares pour une capacité annuelle de 60.000 voitures. Avec le terminal automobile voisin de Gefco et le celui de Pinède Nord à Marseille (qui opère les trafics de la Cat), le port de Marseille-Fos traitait déjà quelque 220.000 voitures par an.

Franck André

Lundi 20 Octobre 2014



Lu 289 fois



Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 30 Octobre 2014 - 12:52 Les lamaneurs ne craignent pas la crise


     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

L'Antenne est édité par SPI (sarl au capital de 1.000 euros)
R.C.S. 823 175 435. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0319T79480
Dépôt Légal à parution
Associés : Info6tm (99 %) et Raisin blanc (1 %)
Siège social : SPI - Immeuble Valmy B - 137, quai de Valmy - 75010 Paris
Tél.  : 04.91.33.25.81 - Fax : 04.91.55.58.97
Site internet : www.lantenne.com   
Directeur général : Jean-Christophe Klein
Directeur de la publication : François Grandidier
Publicité : Frank Revenaz (directeur commercial) 04.91.13.71.60
Philippe Scremin (commercial Paris/Normandie) 06.21.88.97.42
Abonnement : Françoise Uhlmann (assistante commerciale) 04.91.13.71.62    
Annonces maritimes : 04.91.33.83.02 
Rédaction : Vincent Calabrèse (rédacteur en chef) v.calabrese@lantenne.com 
Franck André (rédacteur) f.andre@lantenne.com 
Virginie Grunchec (secrétaire de rédaction) redaction@lantenne.com 
Graphistes : Michel Durand et Adelina Miganne - pao@lantenne.com 
Imprimerie : Riccobono - 115 chemin des Valettes - 83490 Le Muy