Premier accord mondial sur les émissions de CO2 dans le maritime


Pour la première fois, la communauté internationale s'est donné des objectifs concrets en termes de lutte contre le réchauffement climatique : au moins 50 % de baisse des émissions de CO2 en 2050 comparé à 2008.


Le maritime civil est à l'origine de 2 à 3 % des émissions de gaz à effet de serre © Franck André
Le maritime civil est à l'origine de 2 à 3 % des émissions de gaz à effet de serre © Franck André
Un accord a été signé à Londres dans le cadre de l'Organisation Maritime Internationale pour diminuer les rejets de gaz à effet de serre. Le texte paraphé le 13 avril vise à réduire "d'au moins 50 %" les émissions de CO2 du transport maritime d'ici 2050 par rapport au niveau de 2008.
C'est la première fois que le secteur du transport maritime fixe ainsi des objectifs chiffrés en matière de lutte contre le changement climatique. Le secteur n'était pas directement concerné par l'Accord de Paris signé décembre 2015 lors de la Cop21. L'OMI, organe des Nations unies, compte 173 États membres.
Le secrétaire général de l'OMI, Kitack Lim, a estimé qu'li s'agissait d'une "base pour des actions futures", et a encouragé les États membres à "poursuivre (leurs) efforts". La ministre britannique des transports, Nusrat Ghani, a salué un "moment décisif". "Nous travaillerons avec les autres États membres pour faire en sorte que l'industrie du transport maritime opère une transition vers des navires à zéro émission le plus rapidement possible", a-t-elle déclaré.

L'Europe demandait plus

La décision a été obtenue après deux semaines de négociations. L'OMI n'a pas précisé quels pays avaient rejeté le texte. Les États-Unis et l'Arabie Saoudite s'étaient opposés aux versions précédant l'accord définitif.
L'accord insiste sur la volonté des acteurs du secteur d'atteindre, au delà du chiffre de 50 %, la suppression totale des émissions de gaz carbonique à l'horizon 2050. La marine marchande contribue à hauteur de 80 % du transport international de marchandises, et de 2 à 3 % des émissions mondiales de CO2, selon les sources.
Selon l'Institut de l'énergie de l'UCL, l'accord est compatible avec un réchauffement des températures mondiales de 2 °C par rapport au niveau de l'ère préindustrielle, soit une ambition moindre que celle de l'accord de Paris, qui vise un réchauffement global inférieur à ce niveau, avec un objectif de 1,5 °C.
L'accord résulte d'un compromis, certains pays du Pacifique et l'Union européenne poussaient pour adopter une réduction de 70 % à 100 % des émissions de CO2 d'ici 2050. À l'inverse, d'autres, comme le Japon, ne souhaitaient pas imposer la réduction de 50 % des émissions avant 2060.
La présidente des Îles Marshall, Hilda Heine, a qualifié l'accord d'"historique", tout en soulignant la nécessité de "l'améliorer" pour donner à son pays, menacé par la montée des eaux, "une voie vers la survie". L'Organisation Climate Action Network a estimé que l'accord constituait une "première étape bienvenue", tout en se disant attentive à son application.

 

AFP

Lundi 16 Avril 2018



Lu 343 fois



     

Entreprises | Infrastructures | Institutions | Transport maritime | Transport aérien | Transport routier | Transport fluvial | Transport ferroviaire | Transport multimodal | Transport express - Messagerie | Logistique - Supply Chain | Énergie | Matières premières - Négoce | Industrie | Services | International | Développement durable | Faits divers





Accès rapide





















 

Qu'est-ce que L'Antenne ?

Le site internet de L'Antenne est la première plateforme B2B française de services et d’actualité consacrée au secteur du transport et de la logistique. Quotidiennement nous traitons de l’actualité du fret maritime, aérien, routier, fluvial, ferroviaire et multimodal ainsi que de la logistique, de l'industrie, de l'énergie et des matières premières. Nous apportons aux professionnels des outils et services qui facilitent leur travail et aident à la prise de décisions. Chaque année, nous éditons des guides de référence dans le secteur : "Le Fret aérien pratique" et "Le Fret maritime pratique" en plus de notre guide pratique des Incoterms©. L'Antenne est aussi organisateur de salons sur les thématiques du transport multimodal de fret, de l’export et de la logistique.

Mentions ours

Design réalisé par Caroline BALDINI.

Plan du site

Syndication

© SMECI
L'Antenne est édité par Smeci (32, av. André Roussin, BP 36, 13321 Marseille Cedex 16)
RCS Marseille 447 889 395. ISSN : 0395-8582
CPPAP : 0313T79480
Dépôt légal : 1/03/2013
Gérant : Jacques Riccobono
Rédacteur en chef : Vincent Calabrèse